Régions Centre Alger
 

Ouled Mendil à Douéra : Moyens de transport insuffisants

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.05.17 | 12h00 Réagissez

Située à seulement une vingtaine de kilomètres du chef-lieu de wilaya, la localité d’Ouled Mendil, dans la commune de Douéra, est complètement marginalisée.

Cette situation est due au manque de transport entre la localité et le chef-lieu de la commune. Seuls un nombre restreint de bus assurent le transport pour une population dont le nombre ne cesse de croître, «le nombre de bus est tellement insuffisant qu’il faudrait le renforcer avec au moins dix autres bus», suggère un habitant de la localité. Et d’ajouter : «Cette situation oblige les habitants de Ouled Mendil à effectuer, la plupart du temps, le trajet entre le quartier et le centre de Douéra à pied.» Selon les habitants, il convient afin de régler ce manque, de prolonger l’itinéraire des bus jusqu’à la commune de Birtouta, «les bus qui desservent Birtouta à partir de Douéra peuvent passer par Ouled Mendil, ce qui sera d’un grand apport pour les habitants qui pourront vaquer à leurs occupations», confient les habitants.

Cette situation profite aux taxis clandestins, qui imposent des tarifs exorbitants pour les habitants du lotissement. «Pour rallier le centre-ville de Douéra, nous faisons souvent appel au service des taxis clandestins, qui nous imposent des tarifs élevés. Pour à peine quelque kilomètres, ils nous exigent 400 DA», déplore un habitant du lotissement. Et de poursuivre : «Nous sommes obligés de les prendre, car il n’y a aucun autre moyen de transport, notamment en début de soirée où les bus arrêtent le travail.» Les habitants de Ouled Mendil lancent un appel aux autorités compétentes afin qu’elles règlent leur problème, d’autant plus que cette situation dure depuis plusieurs années. «Nous lançons un appel aux pouvoirs publics pour renforcer les moyens de transport, particulièrement entre Ouled Mendil et le chef-lieu de la commune. Le nombre d’habitants a augmenté de manière significative, mais les moyens de transport sont restés pratiquement les mêmes, d’où la nécessité de revoir cette configuration», concluent nos interlocuteurs. 

Saci Kheireddine
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie