Régions Centre Alger
 

On vous le dit

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 21.10.17 | 12h00 Réagissez


Transport inter- wilayas : Anarchie à la station de Taxis du Caroubier

Les chauffeurs de taxi, au niveau de la station inter-wilayas du Caroubier, n’en finissent pas avec l’anarchie qui y prévaut. A l’origine de cette situation, l’état de désorganisation des lignes. «Certaines lignes ont été renforcées jusqu’à la saturation, alors que d’autres connaissent un manque flagrant», confie un chauffeur de taxi. En effet, certaines destinations sont largement couvertes, à l’instar d’Oran, qui est desservie par 140 taxis, lors que d’autres destinations, telles que Skikda ou Annaba, ne sont desservies que par un nombre restreint de taxis. Cette situation reflète l’absence totale de cohérence de la part des gestionnaires de la station, qui font dans l’improvisation. «La gestion des destinations devrait répondre à une étude minutieuse qui prenne en compte les besoins réels des voyageurs», diront les chauffeurs de taxi. Par ailleurs, la station connaît un manque flagrant de commodités devant répondre aux besoins des voyageurs. Les quelques gargotes qui assurent la restauration au niveau de la station ne respectent pas les normes d’hygiène. Aussi, l’exiguïté de la station rend les déplacements des voitures dans les allées difficiles.  

Diar El Afia (Bourouba) : Absence d’aménagements urbains

Le quartier de Diar El Afia, dans la commune de Bourouba, manque cruellement de commodités et d’aménagements urbains devant hisser le cadre de vie de ses habitants à un rang acceptable. Le revêtement en bitume a été réalisé il y a peu de temps, néanmoins l’état de la chaussée est piteux. Aussi, d’après les habitants du quartier, le ramassage des ordures ménagères se fait de manière tout à fait aléatoire. «La fréquence des rotations des camions de l’APC reste insuffisante», confie un habitant du quartier. Ce qui se répercute négativement sur l’hygiène dans les ruelles du quartier. Par ailleurs, l’éclairage public fait cruellement défaut, en dépit de l’existence de quelques lampadaires. Outre ces problèmes, le quartier est totalement dépourvu d’aires de jeux pour les enfants ainsi que d’espaces verts.

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...