Régions Centre Alger
 

Commune de Bab Ezzouar

Les travaux d’aménagement urbain tirent à leur fin

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.09.17 | 12h00 Réagissez

 
	Les travaux permettront d’offrir un cadre de vie meilleur aux habitants de la commune de Bab Ezzouar 
	 
Les travaux permettront d’offrir un cadre de vie meilleur aux...

A Bab Ezzouar, les travaux d’aménagement dans les cités et les lotissements d’habitation, lancés par l’APC, tirent à leur fin. «Nous avons d’ores et déjà réceptionné les travaux d’aménagement dans 6 lotissements.

D’autres travaux sont en cours de parachèvement dans plusieurs cités et lotissements», confie M. Kermia, P/APC de Bab Ezzouar. Les 6 lotissements dont les travaux d’aménagement ont été totalement achevés sont   Boushaki (F et D), Douzi 1, 2, 3 et 4.

Ces travaux ont nécessité une enveloppe budgétaire de 50 milliards de centimes et concerné tous les aspects de la réhabilitation, y compris la voirie, la réfection des réseaux d’assainissement, de l’eau potable, de l’électricité, le renforcement de l’éclairage public, le revêtement de la chaussée en bitume et l’aménagement des espaces communs. Plusieurs cités de la commune sont concernées par les travaux d’aménagement. Ces derniers connaissent un taux d’avancement appréciable. A la cité El Djorf, les travaux ont atteint, d’après le P/APC, un taux d’avancement avoisinant les 80%. Ces derniers concernent également tous les aspects de la mise à niveau des espaces communs, la réfection des réseaux et le revêtement des routes, etc.
Les mêmes travaux ont été engagés à la cité Smaïl Yefsah. «La première tranche des travaux a été complètement achevée. Nous sommes en phase de lancement des cahiers des charges pour la deuxième tranche», assure-t-il. A la cité du 5 Juillet, l’artère principale, rebaptisée du nom du moudjahid El Ouchbi Tahar, a été refaite sur une distance de 1,2 km. A Rabia Tahar, la première tranche des travaux a été réceptionnée. «Nous sommes également en train d’élaborer les cahiers des charges pour le lancement de la deuxième tranche de travaux», explique le P/APC.

Les mêmes travaux ont été engagés, par ailleurs, à la cité Soummam, pour un coût avoisinant les 6 milliards de centimes. A la cité Sorecal, l’APC prépare les cahiers des charges pour le lancement des travaux d’aménagement dans les unités de voisinage 6 et 4 pour un montant de 16 milliards de centimes. La cité Sorecal compte 7 unités de voisinage. Elles seront prises en charge, selon M. Kermia, après la réfection du réseau d’assainissement sur une distance de 7,8 km.

L’APC a lancé également des travaux de réalisation de clôtures urbaines, à El Djorf, sur une distance de 1,5 km, à Rabia Tahar, sur une distance de 1,2 km, et à la cité du 5 Juillet, sur une distance de 3 km.
La commune de Bab Ezzouar connaît une réelle dynamique dans le domaine de la réalisation des aménagements urbains, dont une grande partie a été achevée. D’autres sont en cours de réalisation, ils permettront d’offrir un cadre de vie meilleur aux habitants.
Bab Ezzouar est une agglomération tentaculaire. Elle compte un nombre très élevé de cités et une grande densité démographique. Les aménagements urbains réalisés dans le cadre du programme d’action de l’APC amélioreront certainement la qualité de vie dans ces cités.

Saci Kheireddine
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...