Régions Centre Alger
 

Jardin d’Essai du Hamma

Les statues retrouvent leur lustre d’antan

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.12.17 | 12h00 Réagissez


Les statues du jardin anglais, au Jardin d’essai du Hamma (Alger) ont retrouvé leur lustre d’antan, après les travaux de restauration effectués suite à leur «dégradation» en raison de comportements irresponsables et incivils de certains visiteurs, a-t-on constaté. Les travaux de restauration des statues du Jardin d’essai, œuvres du sculpteur français Emile Jean Joseph Gaudissard, représentant les traditions et us de différentes régions algériennes, ont été axés sur le nettoyage de toutes les traces de maquillage et d’écritures (symboles et dates) gribouillées par les visiteurs sur la statue La danseuse d’Ouled Naïl, la remise en état de la flûte cassée du musicien amazigh et du sourire à la Saharienne qui, désormais, arrive de nouveau à tendre le bras pour nouer son foulard. Ces travaux ont même touché les statues en bronze des deux dames de la tribu des Ouled Naïl, qui se dressent de nouveau main dans la main, comme si elles voulaient se protéger contre tout malfaisant désirant de nouveau les ternir. Ainsi, les statues du jardin ont retrouvé depuis peu leur lustre d’antan grâce à l’artiste-sculpteur Ali Boukhalfa, qui a passé plusieurs semaines à les réhabiliter.
 

APS
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...