Régions Centre Alger
 

En attendant la fin des travaux à l’école Abziou de Douéra

Les élèves du primaire seront maintenus loin de leur cité

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.09.17 | 12h00 Réagissez

 
	Les élèves du primaire devront attendre le parachèvement des travaux d’aménagement pour rejoindre l’établissement qui sera prêt dans quelques jours
Les élèves du primaire devront attendre le...

L’éloignement de l’école pénalise les parents d’élèves, qui doivent accompagner leurs enfants matin et soir.

Les élèves issus de la nouvelle cité Abziou, dans la commune de Douéra, sont scolarisés dans une école éloignée de leur lieu d’habitation. Cette situation pénalise les parents, qui doivent accompagner leurs enfants matin et soir. «Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les élèves du CEM sont scolarisés près de la cité, alors que ceux du cycle primaire ont été affectés dans une école qui en est éloignée.

«L’itinéraire que doivent emprunter nos enfants pour se rendre à l’école est risqué, notamment en hiver, où ils doivent parcourir plusieurs kilomètres, pataugeant de surcroît dans la boue. Les plus petits sont systématiquement accompagnés de leurs parents, qui sont obligés de les porter sur leurs bras, sinon ils ne peuvent pas avancer», confie un parent d’élève.

Le problème que posent les habitants de la nouvelle cité Abziou, et qui est à l’origine de ce mécontentement général, est, d’après M. Romali, P/APC de Douéra, «en phase d’être définitivement réglé», indique-t-il. Et de préciser: «Les élèves du primaire issus de la cité Abziou ont été provisoirement placés dans une école qui se trouve à 200 mètres seulement de leur lieu d’habitation.

Ces enfants seront transférés à l’école primaire qui est en cours d’aménagement au niveau de la base vie laissée par l’entreprise qui a réalisé la nouvelle cité.» Les élèves du moyen ont été, dès la rentrée scolaire, placés dans la partie de la base vie dont les travaux d’aménagement ont été complètement achevés.

Les élèves du primaire devront attendre le parachèvement des travaux d’aménagement pour rejoindre l’établissement qui sera, selon le P/APC, prêt dans quelques jours. En dépit des travaux d’aménagement qui se déroulent actuellement au niveau de la base vie, il convient de signaler que l’école, qui sera opérationnelle dans peu de temps, est une bâtisse en préfabriqué. Quelle que soit la qualité des travaux, cette bâtisse a une durée de vie limitée et il convient de ce fait de penser à réaliser une école en dur.

Par ailleurs, signalons qu’à l’occasion de la rentrée scolaire, l’APC de Douéra a lancé préalablement des travaux de remise en état dans 25 écoles primaires. En plus de la prise en charge financière dégagée du fonds communal, l’APC a reçu une enveloppe supplémentaire de 6 milliards de centimes de la part de la wilaya.

Les travaux d’entretien ont concerné tous les aspects de la mise à niveau, à savoir l’étanchéité, la plomberie,  la boiserie, etc. Les écoles concernées par ces travaux d’entretien se trouvent dans tous les quartiers et lotissements d’habitation de la commune de Douéra. En plus des travaux d’entretien qui s’effectuent à l’intérieur des établissements, l’environnement immédiat de ces écoles est également pris en charge par les services de l’APC.


 


 

Saci Kheireddine
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie