Régions Centre Alger
 

Développement de la capitale

Le wali d’Alger fait appel à la diaspora algérienne du Canada

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 03.07.17 | 12h00 Réagissez

 
	Le wali, A. Zoukh,  a signé l’adhésion d’Alger à l’Observatoire international des maires pour «le vivre-ensemble» à Montréal
Le wali, A. Zoukh,  a signé l’adhésion...

Abdelkader Zoukh,  wali d’Alger, fait appel à la diaspora algérienne du Canada pour participer à la mise en œuvre du Plan directeur d’aménagement et d’urbanisme et de son plan stratégique.

L’invitation a été lancée par le wali lors d’une rencontre organisée par le consul d’Algérie à Montréal, Abdelghani Cheriaf,  en présence du maire d’Alger-Centre, Abdelhakim Bettache, et des membres de la communauté algérienne du Canada activant dans la gestion urbaine et les technologies de l’information. Le concept de «ville intelligente» a été au centre de la rencontre.

La réunion s’est déroulée en marge du 12e Congrès mondial Metropolis, l’association mondiale des grandes métropoles, des grandes villes, auquel a pris part le wali d’Alger. «Il va y avoir des experts de la ville de Montréal qui viendront nous soutenir et nous assister dans notre démarche, plus particulièrement en matière d’études, de savoir-faire et d’expérience. On va profiter de leur expérience pour exécuter le Plan stratégique d’Alger», nous a affirmé le wali la semaine dernière à Montréal. «Nous allons faire appel aussi à la diaspora. J’ai rencontré quelques experts de la diaspora algérienne qui vivent à Montréal. Nous sommes en train de préparer une rencontre après les élections locales. Ce sera dans une semaine.

A partir de là, on va voir dans quels domaines ils peuvent contribuer à la mise en œuvre du Plan stratégique. C’est ce qui est en train de se faire avec notre diaspora en Europe», a-t-il ajouté. Cette déclaration a été faite à la fin d’une rencontre avec le maire de Montréal, Denis Coderre. Les deux hommes venaient de signer l’avenant à l’Entente d’amitié et de coopération entre la wilaya d’Alger et la Ville de Montréal. L’Entente initiale a été signée à Alger en mars 1999. Elle touche plusieurs domaines, dont l’environnement, la culture et les sports, l’horticulture, la botanique et la biodiversité, le vivre-ensemble, la gestion et la planification urbaines. 

«Il y avait un protocole en 1999. Il n’a pas été suivi d’effet. Nous avons signé un avenant pour aller de l’avant. Comme nous avons un Plan stratégique au niveau d’Alger, on aimerait bénéficier de l’expérience montréalaise», a affirmé Abdelkader Zoukh. Le Plan stratégique a plusieurs aspects : la question des bidonvilles, la réhabilitation de tout le vieux bâti,  le plan lumière pour l’amélioration de l’éclairage public et l’éclairage des édifices emblématiques, le Plan vert et l’aménagement de la baie d’Alger, entre autres. A noter aussi qu’à la même occasion, le wali a signé l’adhésion d’Alger à l’Observatoire international des maires sur le vivre-ensemble, lancé en 2015 par le maire de Montréal.

Samir Ben
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...