Régions Centre Alger
 

Commune de Bordj El Bahri

Le projet du cimetière toujours pas concrétisé

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.10.17 | 12h00 Réagissez

 
	Les dernières précipitations ont provoqués quelques accidents sur les principaux axes routiers de la capitale
Les dernières précipitations ont provoqués quelques...

Le projet du cimetière à Bordj El Bahri n’est toujours pas à l’ordre du jour. Les habitants de la commune trouvent d’énormes difficultés à inhumer leurs défunts. D’après un responsable local, «le terrain devant accueillir le projet de cimetière a été désigné.

Ce dernier est situé au niveau du lotissement la Terre familiale, du côté est. C’est un terrain approprié pour un tel aménagement, de par son accessibilité et l’importance de sa superficie. Nous allons, après l’accomplissement des procédures administratives qui s’imposent en pareil cas, lancer l’avis d’appel d’offres afin de réaliser les agencements du cimetière, tels que le mur d’enceinte, les allées et autres aménagements qui permettront aux citoyens de la commune d’inhumer leurs défunts dans de bonnes conditions», confie-t-il dans un précédent entretien.

Depuis ces déclarations, le projet n’a pas avancé d’un iota. «Cela fait 30 ans que les responsables locaux nous promettent la réalisation d’un cimetière. Et ça fait 30 ans qu’ils n’ont rien fait», déplorent des habitants de la commune, qui lancent un appel urgent aux pouvoirs publics afin qu’ils interviennent pour régler ce problème qui a trop duré. Entre-temps, le terrain, qui a été dégagé pour l’aménagement du cimetière, a été construit. Une cité d’immeubles, qui plus est tentaculaire, est en train de voir le jour dans cette partie de la commune de Bordj El Bahri.

«Ce n’est pas la première fois qu’on détourne une parcelle de terrain destinée préalablement pour accueillir un cimetière. A Bordj El Bahri, c’est une pratique courante. Il a été par le passé désigné une parcelle à proximité de l’Enita, mais elle a subi le même sort. Le jour où toutes les parcelles de terrain seront épuisées, nous irons inhumer nos morts dans la mer ou recourir à l’incinération», ironise un habitant de la commune.    
 

K. S.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie