Régions Centre Alger
 

Transport (Tramway-Métro)

Lancement de la carte à puce sans contact pour les usagers

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 25.10.17 | 12h00 Réagissez

L’entreprise Métro d’Alger (EMA) lance un nouveau service intitulé la Carte sans contact (CSC, carte à puce) destinée aux clients utilisant fréquemment le métro et le tramway, et ce, à partir d’hier, a indiqué, lundi, cette entreprise publique dans un communiqué.

La carte à puce sera mise essentiellement à la disposition des abonnés des deux réseaux de transport (métro et tramway) à la même date, ajoute le même communiqué. Selon la même source, l’interopérabilité est la capacité que possède un système ou un produit, dont les interfaces sont intégralement connues, à fonctionner avec d’autres systèmes ou produits existants ou futurs, et ce, sans restriction d’accès ou de mise en œuvre. Le client dispose pour voyager d’un support (carte à puce sans contact CSC) unique sur lequel, il peut charger à la fois ses titres (abonnement, unités de voyage) de transport et ses droits à réduction, explique le communiqué.

Ce support interopérable est utilisé sur les deux modes de transport (métro/tramway), chaque réseau reconnaît, accepte et traite le support les données émises par l’autre réseau partenaire. Le support demeure propriété de son émetteur et lorsqu’il est nominatif, il est réservé à un usage personnel, précise la même source.

Une gamme des supports basés sur ces cartes à puce sans contact sera mise en œuvre dans le métro et tramway. Ces cartes seront interopérables. Leur support peut donc héberger différents types de titres de transport, à savoir des titres monomodaux, qui sont utilisables sur un unique réseau de transport, et des titres multimodaux utilisables sur les deux réseaux de transports (métro et tramway).

Les voyageurs pourront acquérir les titres de transport (abonnement, unité de voyage) sur le support interopérable (carte sans contact CSC), auprès des agences commerciales au niveau du métro et tramway. Par ailleurs, le ministère des Travaux publics et des Transports et l’EMA partagent la volonté de développer l’usage des transports collectifs et considèrent que la billettique constitue un outil de facilitation de l’accès au transport en offrant à l’usager un support de titre unique pour ses déplacements.

Dans ce cadre, ils partagent comme objectif le développement de l’usage des transports collectifs et souhaitent favoriser le report modal de la voiture vers le transport en commun. Ils considèrent à ce titre le développement de la multimodalité comme un facteur essentiel à la réussite du développement des transports collectifs en voulant pérenniser et améliorer les offres tarifaires sur les deux modes de transport métro et tramway. De surcroît, ils souhaitent développer des tarifs communs à plusieurs réseaux.

A rappeler que l’entreprise Métro d’Alger, en accord avec la tutelle, avait lancé en février 2016 le projet relatif à l’interopérabilité des systèmes billettiques du métro et du tramway, qui a abouti avec succès à la concertation des deux systèmes. Pour plus d’informations, l’entreprise Métro d’Alger, invite sa clientèle a ce diriger vers les agences commerciales de RATP EL Djazaïr et Setram ou via leurs sites électroniques.

Les réactions des usagers

A peine informés sur la date du lancement de cette formule, les usagers du métro et du tramway, ont manifesté, d’ores et déjà, un engouement particulier. «La carte nous permettra de gagner du temps et de ne plus nous soucier de changer de titre de voyage à chaque fois que l’on change de moyen de transport», confie un usager qui travaille au Centre-ville.

Et d’ajouter : «Je prends le départ à partir de la station du tramway de Benredouane, dans la commune de Bordj El Kiffan. Arrivé au Ruisseau, je descends pour prendre le métro. Je suis, de ce fait, obligé d’acheter à chaque fois un billet. Avec cette formule, il n’ y a plus lieu d’acquérir de titre de voyage à chaque fois.»

Cependant, plusieurs voyageurs n’ayant pas compris la démarche à suivre se sont rapprochés des agences commerciales. «Les préposés aux guichets nous ont expliqué dans le détail les avantages de cette carte et les modalités mises en place pour son obtention», disent-ils. Le lancement d’une telle formule a nécessité un travail de communication plus élaboré, afin de fournir plus d’explications aux usagers, particulièrement en ce qui concerne les avantages de la carte et les modalités de son obtention.

APS, Saci Kheireddine
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie