Régions Centre Alger
 

Commune d’Ouled Chebel

La demande pour le logement social augmente

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 02.11.17 | 12h00 Réagissez

 
	La commune a accueilli des citoyens de plusieurs quartiers de la capitale issus des bidonvilles
La commune a accueilli des citoyens de plusieurs quartiers de la capitale...

Le nombre de demandes croît d’année en année. Les quotas octroyés à la commune restent insuffisants.

Les habitants de la commune d’Ouled Chebel, notamment ceux qui résident dans des logements précaires, déplorent le nombre insuffisant de logements octroyés à l’APC dans le cadre du logement social. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la commune d’Ouled Chebel a accueilli plusieurs projets de réalisation de logements, notamment dans le cadre du logement social, mais sans que les demandes de logements au niveau de l’APC soient toutes satisfaites.

Rappelons que la commune s’est mue en l’espace de quelques années seulement en une agglomération tentaculaire, qui englobe plusieurs cités d’habitation. Néanmoins, le nombre de logements réservés aux habitants de la commune ne dépasse pas les 80. Les services de l’APC de Ouled Chebel ont enregistré un nombre important de demandes de logements sociaux, le quota octroyé à la commune ne peut de ce fait pas satisfaire tout le monde.

Pour rappel, la commune d’Ouled Chebel n’a bénéficié, depuis sa création en 1984, d’aucun programme de construction de logements sociaux, hormis une fois, où il leur a été attribué 30 logements seulement. «De 1984, date de la création de la commune d’Ouled Chebel, à 2016, notre commune a bénéficié de 30 logements seulement, et c’est en deçà des besoins exprimés par la population», confie un responsable local.

En dépit du nombre restreint de logements qui a été affecté à la commune d’Ouled Chebel, les habitants, longtemps marginalisés par les pouvoirs publics, espèrent toutefois que cette initiative ne sera pas la dernière, et ce, afin de satisfaire et les anciens demandeurs et les nouveaux.

Par ailleurs, les responsables de l’APC déplorent la non-association des élus locaux dans l’élaboration des listes des bénéficiaires. «L’APC n’est représentée au niveau de la commission d’attribution que par un siège, ce qui est insuffisant, car nul ne peut connaître les vrais nécessiteux mieux que les élus locaux», regrette notre interlocuteur.

Les mutations de ces dernières années ont transformé profondément la commune d’Ouled Chebel. D’une simple localité rurale, la commune s’est métamorphosée en une grande ville avec plusieurs lotissements. Ouled Chebel est composée d’une agglomération principale, Ouled Chebel (chef-lieu) et de deux agglomérations secondaires, Châabani et Mehamdia. Lors du découpage administratif de 1984, la commune a été constituée à partir des localités suivantes : Ouled Chebel, Chaïbia, Bhaïria, M’hamdia, Metenane, Sidi M’hamed.

Ces localités rurales ont accueilli des projets de construction de logements, notamment Chaïbia, où plus de 1300 logements ont été réalisés. La cité a accueilli des relogés de plusieurs communes de la capitale issus des bidonvilles, des occupants de terrasses et des caves. Actuellement, les nouveaux relogés sont confrontés à plusieurs difficultés, car la cité manque de commodités, telles qu’un bureau de poste, une mosquée ou encore des structures de loisirs et sportives. 

Saci Kheireddine
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie