Régions Centre Alger
 

Sidi Abdellah (Zéralda)

L’autre face de la cité

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 08.11.17 | 12h00 Réagissez

 
	Logements AADL de Sidi Abdellah (Zéralda)
Logements AADL de Sidi Abdellah (Zéralda)

Les logements AADL intégrés à la première tranche ne sont pas tous occupés par leurs propriétaires après la remise des clés.

D’après un attributaire occupant un poste de cadre de la santé publique, les bénéficiaires ne présentent pas une situation sociale homogène. «Il y a plusieurs catégories de bénéficiaires, il y a ceux qui avaient enduré des conditions lamentables pendant de longues années avant l’attribution.

Parlant de moi-même, j’étais hébergé chez mes beaux-parents. J’occupais une pièce et un semblant de cuisine.
C’était très dur de supporter la promiscuité et le manque de commodités. Juste après la remise des clés, j’ai occupé mon appartement.

Pour le moment, je savoure cette amélioration de mes conditions de vie tout en essayant de m’intégrer à ce nouveau cadre de vie. A mon sens, les familles qui occupent déjà leur appartement relève de la même catégorie», a indiqué le technicien de la santé. D’après lui, une contrainte majeure empêche la majorité des bénéficiaires de venir s’installer à Sidi Abdellah. «Deux écoles primaires accueillent les enfants de la cité. Par contre, les CEM et les lycées programmés ne sont pas encore achevés.

Les parents ne sont pas encore installés à Sidi Abdellah. Ils refusent de perturber la scolarité de leurs enfants. Ils préfèrent rester là où ils demeurent et cherchent à temporiser jusqu’à l’ouverture des établissements scolaires de Sidi Abdellah», a-t-il ajouté. Le même interlocuteur a toutefois précisé que des propriétaires rejoignent souvent leurs appartements pour entamer les travaux d’aménagement autorisés. «Excepté la structure en béton, la finition de l’espace intérieur des appartements laisse à désirer. Les murs sont revêtus de plâtre mort. La boiserie est de mauvaise qualité. Ces propriétaires sont donc obligés de corriger les anomalies et les malfaçons des différents pièces», a encore confié cet interlocuteur.

L’autre contrainte, qui ne semble pas réconforter les bénéficiaires, est l’insécurité. «Les jeunes désœuvrés profitent d’un manque de rondes de la part des services de sécurité pour agresser les passants, surtout aux alentours de la gare ferroviaire. Dernièrement, des jeunes ont subtilisé un sac à une dame. Mon fils est intervenu et a réussi à récupérer le sac, mais il a failli recevoir des coups de couteau, n’était l’intervention des voisins qui sont parvenus à éloigner les assaillants.

Certaines informations nous font part de la mise en service d’un poste de police au niveau de la cité. Nous souhaitons vivement son ouverture dans les meilleurs délais pour mettre fin à ce climat d’insécurité», a renchéri notre accompagnateur. Le manque de moyens de transport et de structures d’approvisionnement est aussi considéré comme un handicap pour les habitants de la cité. Renseignements pris, il s’est avéré que les bus n’assurent pas la navette entre la gare ferroviaire et la cité après 16h30.

Les chauffeurs de taxi clandestins profitent de l’aubaine pour offrir le service moyennant un prix jugé excessif, à savoir 30 DA par personne. Le peu de magasins spécialisés dans le commerce de détail n’arrange pas les habitants : les prix affichés sont exorbitants. En longeant le boulevard Ahmed Ben Bella, beaucoup de magasins situés au bas des immeubles sont fermés. Les plaques couvrant les murs des façades sont décollées. Les signes de dégradation sont visibles partout. Ces signes de délabrement prématuré annoncent-ils hâtivement que ce grand ensemble urbain est voué à devenir une immense cité dortoir ?

Lamine B.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...