Régions Centre Alger
 

Gué de Constantine : Haï Nassim, un quartier à l’abandon

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 02.08.17 | 12h00 Réagissez

En été, les serpents et les rats sont notre quotidien. Il y en a partout. Vu l’état du quartier, nous sommes presque contents qu’il n’y ait que ça.» L. S., la quarantaine, est une femme en colère.

Elle habite à haï Nassim, à Gué de Constantine  (Alger). Devant son immeuble, les ordures s’entassent, une vraie décharge. Ironie du sort, le coin réservé aux poubelles est vide. Manque de civisme ou laisser-aller de l’APC ? Il faut croire que c’est un peu les deux. Il est 10h43, un vieux s’approche de la niche à poubelles. Tout porte à croire qu’il va jeter son sac à l’intérieur. Finalement non. Il le pose à l’extérieur. Un nouveau sachet qui s’ajoute à ceux déjà entassés. «ça devient vraiment invivable.

En hiver, nous avons droit aux grenouilles. Nous avons l’impression de vivre dans un marécage», s’indigne-t-elle. Et l’APC dans tout ça ? Silence radio ! «J’ai sollicité le président de l’APC à de nombreuses reprises,  en vain. Que des promesses sans suite. C’est normal, on n’habite pas du côté où il y a les élus. De leur côté, tout est nickel», dénonce-t-elle. Cette dernière ne manque pas de faire remarquer que les éboueurs font correctement leur travail et qu’ils ramassent toutes les poubelles qui se trouvent dans la niche.

Cependant, les déchets accumulés devant l’entrée de l’immeuble ne sont pas de leur ressort. Et les poubelles ne sont pas le seul souci du quartier. En effet, juste devant l’immeuble se trouve un avaloir. Le problème : il n’est pas recouvert. «Des enfants sont même tombés à l’intérieur. J’ai dû faire avec les moyens du bord et le recouvrir à l’aide d’une planche.

Mais jusqu’à quand ?» s’interroge-t-elle. Entre les poubelles qui traînent au pied de l’immeuble, une bouche d’égout trouée et les animaux venimeux, les habitants du quartier sont au bord de l’implosion. A l’approche des élections locales, va-t-on enfin prendre leurs problèmes au sérieux et apporter des solutions concrètes ? Les prochains jours nous le diront. Il est à noter que nous avons tenté de joindre l’APC de Gué de Constantine, mais nos appels sont restés sans suite.
 

S. Ouahib
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...