Régions Centre Alger
 

Gestion des déchets ménagers

ExtraNet, la solution durable

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 21.09.17 | 12h00 Réagissez

 
	Du matériel performant pour une collecte efficace
Du matériel performant pour une collecte efficace

Une centaine de véhicules récemment acquis, dont 67 bennes tasseuses, viennent renforcer le travail de l’Epic

Les progrès réalisés dans le domaine de la collecte des déchets ménagers ne sont pas dus au hasard. La mise en œuvre, depuis 2014, d’une nouvelle gestion, dans le cadre de l’Epic ExtraNet, a permis cette avancée significative. Les communes qui sont couvertes par l’Epic ont retrouvé une hygiène permanente et un niveau de propreté appréciable. La collecte des déchets ménagers et le nettoiement des espaces publics se font de manière ininterrompue. La machine est désormais bien huilée et le dispositif parfaitement ancré.

L’amélioration apportée dans le domaine de la gestion des déchets ménagers, notamment dans son volet ayant trait à la collecte et au nettoyage des espaces publics, a été possible grâce, entre autres, à l’introduction d’une gestion scientifique. Aussi, les moyens matériels et humains mis à la disposition de l’Epic ont renversé la situation de déliquescence qui a longtemps prévalu en milieu urbain, et ce, à la faveur d’une gestion des déchets ménagers marquée par l’efficacité et l’entrain.

Les résultats sont visibles sur le terrain, le meilleur exemple étant sans doute celui de la RN24. Cet important axe routier, particulièrement dans son tronçon qui va de Bordj El Kiffan au lieudit Qahouet Chergui, était marqué par une insalubrité déconcertante, ponctué de points noirs et de décharges sauvages dans ses moindres recoins. La route a retrouvé une hygiène parfaite. Toutes les artères perpendiculaires ont atteint également le même niveau de propreté.

Une succession d’événements estivaux générateurs de déchets

ExtraNet assure, depuis sa mise en service, des rotations régulières, qui peuvent être renforcées suivant les périodes et les circonstances. C’est ainsi que durant la saison estivale, un programme spécial a été mis en application pour faire face à la succession des événements suivant: le mois sacré du Ramadhan, les deux fêtes de l’Aïd, la rentrée scolaire et toutes les activités liées à la saison estivale récréatives, fussent-elles touristiques. «Pour la réussite de ce programme, nous avons réquisitionné tout le personnel, 2% seulement de l’effectif sont partis en congé à titre exceptionnel.

Quant au matériel, nous avons mis en service tous les véhicules disponibles, en ajoutant également une centaine d’autres véhicules que l’Epic a acquis récemment, dont 67 bennes tasseuses, ce qui porte à environ 400 le nombre des véhicules», confie M. Mechab, directeur général d’ExtraNet. Le programme a nécessité, par ailleurs, la mise en place d’une organisation afin de renforcer les rotations, élargir les horaires de la collecte, etc.

«En 2014, notre parc comprenait 125 véhicules, aujourd’hui, il y en a presque 400», assure-t-il. Sur la centaine de nouveaux véhicules que l’Epic a acquis, il y a du matériel spécifique, tels les citernes à eau, les bacs à ordures et surtout les stations de lavage. Durant les deux jours de l’Aïd, quelque 9000 tonnes de déchets ménagers ont été collectées par les agents de l’Epic ExtraNet. «Ordinairement, nous collectons jusqu’à 1600 tonnes de déchets par jour. Les deux jours de l’Aïd, nous en avons collectés 9000 tonnes pour chaque jour.

Il a fallu donc prévoir préalablement dans le cadre de ce programme plus d’effectifs et davantage de matériel», indique-t-il. Concernant le mois sacré de Ramadhan, M. Mechab dira : «Nous avons pour la circonstance, et dans le cadre du même programme d’action, renforcé le travail de l’Epic. Cela nous a permis de collecter 57  123 tonnes de déchets ménagers, ce qui équivaut au double de la quantité collectée habituellement et qui tourne autour de 2500 à 2600 tonnes par jour.»

ExtraNet vise, de par son approche analytique, à promouvoir le tri sélectif, qui, d’ores et déjà, a été mis en œuvre dans plusieurs cités et lotissements d’habitation de la capitale. «Nous avons atteint le nombre de 146 points de tri sélectif dans 25 communes. Nous projetons d’arriver dans quelque temps à 300 ou 450 points», explique M. Mechab.

La gestion de la collecte des déchets ménagers a été confiée, des années durant, à du personnel non qualifié. Généralement, c’était les chefs de parc de l’APC qui avaient la charge de gérer la collecte. Ils ne mettaient en guise d’organisation aucune forme de planification. En somme, la gestion se faisait de manière tout à fait aléatoire, où l’improvisation était de mise. L’Epic ExtraNet a ramené dans son sillage une forme de gestion plus élaborée, basée sur des dimensions scientifiques.

Des techniques telles que la géo-localisation du matériel roulant ont permis d’appuyer l’effort général visant à redonner à la ville son éclat de naguère. Les résultats ne se sont pas fait attendre. La totalité des points noirs et des décharges anarchiques ont été éradiqués. Le ramassage des déchets ménagers dans les communes qui sont couvertes par ExtraNet ne pose plus problème, et, qui plus est, des améliorations sont continuellement apportées. 

             

.

 

Saci Kheireddine
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie