Régions Centre Alger
 

Activités commerciales

Début des soldes d’été le 21 juillet

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.07.17 | 12h00 Réagissez

 
	Un centre commercial à Alger lors du lancement des soldes en 2016
Un centre commercial à Alger lors du lancement des soldes en 2016

Les soldes pour l’été 2017 débuteront le 21 juillet, selon la direction du commerce de la wilaya d’Alger.

Dehar Layachi, responsable de la direction du commerce, a déclaré à l’APS que les portes d’enregistrement sont ouvertes aux opérateurs économiques (les commerçants) voulant participer aux soldes pour l’été 2017 qui débuteront le 21 juillet et se clôtureront le 31 août, et ce, conformément à la décision de wilaya du 22 novembre 2016 relative aux soldes d’hiver et d’été. Les dépôts de dossiers de ceux qui veulent y participer, ce qui leur permettra d’exercer la vente au rabais annuelle, seront en cours jusqu’à expiration de la période fixée, conformément aux conditions et lois en vigueur.

L’opération se fera selon les dispositions du décret exécutif du 18 juin 2006 fixant les conditions et modalités de réalisation des ventes en soldes, des ventes promotionnelles, des ventes en liquidation de stocks, des ventes en magasins d’usine et des ventes au déballage. Le but de cette opération de ventes en soldes est de «stimuler le tissu commercial, renforcer la concurrence pour offrir aux commerçants l’occasion de promouvoir leurs activités et aux consommateurs d’acquérir des produits à bas prix dans un cadre réglementaire».

En outre, les soldes contribuent à créer de la concurrence entre les commerçants, attirer la clientèle et épuiser le stock de marchandises pour de nouvelles collections et promouvoir la culture de ventes en soldes en vue d’en faire un acte commercial ancré dans les pratiques et la conduite du consommateur et du commerçant. Rite social et commercial, les soldes ont de plus en plus la cote. Ils permettent d’économiser, éventuellement d’acheter plus de produits ou ceux de meilleure qualité.

Le consommateur prend plaisir à acheter un produit à un prix inférieur à celui auquel il était vendu avant les soldes. Certains profitent des prix réduits pour acheter un plus grand nombre de produits que prévu. Les soldes constituent pour beaucoup la seule période de l’année au cours de laquelle certaines marques sont abordables.

Cependant, les soldes suscitent clairement chez certains, qui doutent de l’intégrité des vendeurs pendant les soldes, un manque de confiance. Les termes «méfiance» et «arnaques» reviennent souvent. Les spécialistes de la question affirment en tout cas qu’un «prix trop bas cache souvent une arnaque».

Il faut savoir que les soldes concernent les articles achetés par le commerçant depuis au moins trois mois et non les nouveaux articles, cette pratique n’est pas obligatoire pour le commerçant, c’est un choix. Le vendeur ne peut donc pas s’approvisionner spécifiquement pour cette période.

L’annonce d’un rabais ne signifie pas forcément que le prix est intéressant. Des abus sont régulièrement constatés : après avoir gonflé le prix de départ d’un produit ou service appelé «prix de référence», certains vendeurs font miroiter des rabais importants. Ainsi, la réduction n’existe pas ou est moins importante que celle affichée.

Le commerçant contrevenant au règlement et coupable de dépassements sera immédiatement mis en demeure. Si l’infraction se répète, un procès-verbal sera établi contre le concerné pour publicité mensongère conformément à la loi 04/02 du 23 juin 2004, relative aux modalités d’exercice d’activités commerciales. Les agents intensifient les opérations de contrôle pour assurer la concurrence la plus loyale possible.

Kamel Benelkadi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie