Régions Centre Alger
 

Commune d’Alger-Centre : 1300 familles bénéficieront du couffin du Ramadhan

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 23.05.17 | 12h00 Réagissez

 
	Le couffin est estimé à 5000 DA et contient des denrées alimentaires de première nécessité
Le couffin est estimé à 5000 DA et contient des...

En plus du couffin, sept restaurants Rahma seront ouverts durant le mois de Ramadhan.

Quelque 1300 familles sont concernées par l’aide octroyée par l’APC d’Alger-Centre aux familles déshéritées, dans le cadre de la solidarité durant le mois sacré de Ramadhan. «La liste des familles bénéficiaires a été établie par une commission, qui, à l’approche du mois de jeûne a statué sur le nombre final d’attributaires et la véracité des documents qui lui ont été fournis», confie M. Bettache, P/APC d’Alger-Centre. S’agissant des personnes handicapées et sans ressources, il a été procédé à leur intégration d’office sur la liste des bénéficiaires.

«Nous avons au niveau du service social de l’APC les dossiers de ces personnes, il suffit juste de les intégrer sur la liste des bénéficiaires», soutient-il. L’opération de distribution, qui a débuté, il y a quelques semaines, tire à sa fin. «L’APC a fait son possible pour distribuer le couffin avant le mois de Ramadhan, selon les directives que nous avons reçues», affirme M. Bettache. Signalons, que pour cette année, il a été décidé d’octroyer le couffin pour les familles nécessiteuses en nature, «le couffin est estimé à 5000 DA, il contient des denrées alimentaires de première nécessité, telles que l’huile de table, la semoule, la farine, la tomate en conserve, etc», dit-il.

La solidarité durant le mois du Ramadhan ne se limite pas aux seules actions menées par l’APC. Le mouvement associatif et les initiatives de bienfaiteurs particuliers sont également de mise. Il est prévu, d’après M. Bettache, l’ouverture de pas moins de 7 restaurants Rahma. Ils accueilleront pour cette année un grand nombre de personnes qui trouveront de quoi rompre le jeûne dans une atmosphère conviviale.

Ces restaurants Rahma se trouvent non seulement dans les artères et venelles principales de la ville, mais également dans les ruelles secondaires, notamment à la rue Tanger, à l’avenue Pasteur, au niveau de quelques ruelles perpendiculaires à la rue Didouche Mourad, etc. Bien que l’aide en elle-même ne soit pas conséquente, les actions de solidarité durant le mois de jeûne sont toujours attendues par les familles nécessiteuses.

«Avec la cherté de la vie et l’augmentation des prix de la majorité des produits alimentaires, cette aide est la bienvenue. Quoique 5000 DA ne peuvent couvrir qu’une infime partie des dépenses qu’occasionne le mois de Ramadhan. Je suis responsable d’une famille de cinq personnes, mon mari est handicapé, et donc il ne travaille pas. Nous subsistons grâce à l’aide de nos voisins et de quelques personnes bienfaitrices. Cette aide est donc la bienvenue», confie une mère de famille.

Pour cette année, il a été décidé d’octroyer le couffin aux familles démunies en nature contrairement aux années précédentes, où les services de l’APC remettaient aux familles bénéficiaires de l’argent. «Il est préférable de revenir à l’ancienne méthode, et ce, afin de préserver la dignité des familles», suggère un père de famille. K Saci

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie