Régions Centre Alger
 

Les taxis pratiquent toujours le jumelage

Absence de contrôle et anarchie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.11.17 | 12h00 Réagissez

En dépit de l’augmentation conséquente des tarifs, les taxis équipés de compteur continuent à pratiquer le jumelage en toute impunité. Sur Alger, les taxis qui ne pratiquent pas le jumelage sont inexistants, c’est dire que le phénomène est général.

«A partir du moment où les tarifs ont été revus à la hausse, ce genre de pratique doit être sévèrement sanctionnée», suggèrent des usagers. Le comble est que le jumelage se fait de manière systématique, même lorsqu’il s’agit de prendre des familles. «Souvent les chauffeurs de taxi nous imposent de monter avec des gens que nous ne connaissons pas», confie une cliente.

Aussi, les chauffeurs de taxi sont toujours indifférents aux destinations demandées par les clients. Il ne suffit pas d’arrêter un taxi pour s’assurer de la direction qu’il va prendre.

Loin de là, car les chauffeurs sont téléguidés tels des automates, ils ont des destinations prédéfinies, qu’ils ne sont pas près de changer. Les instances qui ont à charge la gestion de ce secteur doivent intervenir pour mettre fin à cette anarchie. «Parfois on se demande si un quelconque contrôle existe, tant l’anarchie caractérise le travail des taxis», s’interroge un client.

 

 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie