Régions Centre Alger
 

24 heures

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 29.05.17 | 12h00 Réagissez


Tixeraïne : Où sont les bennes à ordures ?

La localité de Tixeraïne rencontre aujourd’hui un problème de taille, qui plonge plusieurs cités dans un problème d’hygiène assez grave : il s’agit ni plus ni moins que de l’absence de bacs à ordures.
Les milliers de citoyens qui s’étaient habitués à jeter leurs détritus dans des bennes bien précises, installées dans des endroits également bien précis ne sont plus maintenant qu’un souvenir lointain.
En effet, avec leur absence, la localité se transforme petit à petit en une véritable décharge à ciel ouvert, où les ordures s’entassent sous forme de montagnes et de monticules de déchets en tous genres, attirant ainsi les chiens errants, les chats et surtout les rats et les maladies qu’ils transportent avec eux.

En attendant la prise de conscience des autorités, qui tardent à voir ce qui se passe, les habitants doivent à contre- cœur se débarrasser de leurs déchets là où ils le peuvent.

Sûreté de wilaya d’Alger : Interpellation de 21 personnes impliquées dans le vol de voitures

Dans le cadre de la lutte contre le crime organisé, la sûreté de la wilaya d’Alger, plus exactement la police judiciaire de la circonscription administrative d’Hussein Dey, a réussi à mettre à mal une organisation criminelle qui œuvrait dans le vol de voitures à l’intérieur et à l’extérieur du pays.  

Selon les informations, que le lieutenant Ibaazaten Mouloud, de la cellule de communication nous a fournies, il s’agirait d’une bande impliquée dans le crime organisé, « grâce a une longue investigation de la police judiciaire, les enquêteurs ont réussi à remonter le fil de l’histoire.
Ce travail de minutie a permis l’interpellation de 21 personnes ainsi que la récupération de 115 véhicules tous munis de faux papiers», précise notre source. Nous apprenons également que la bande était divisée en 8 groupes qui couvraient l’ensemble du territoire national.
Selon notre interlocuteur ainsi que le communiqué de la DGSN, les   papiers fournis par la daïra ne correspondaient pas, également, les numéros de châssis étaient faux, «avec ces nombreux détails l’enquête a pu aboutir à un résultat plus que satisfaisant», affirme le lieutenant Ibaazazten.    
 

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...