Régions Centre Alger
 

24 heures

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 28.06.17 | 12h00 Réagissez


- Début de la saison estivale : 65 plages autorisées à la baignade

Avec la fin du mois sacré, des millions d’Algérois et des milliers de touristes se dirigent vers les plages de la capitale. Afin d’accueillir ces estivants, la wilaya s’est organisée pour offrir pas moins de 65 plages équipées de tous les moyens, commodités et sécurité. On peut mentionner des centres de sécurité, parkings, vestiaires, douches et toilettes ainsi que la mobilisation d’un nombre important d’agents de sécurité et de maîtres nageurs. Selon nos informations, 22 plages à travers le littoral de la capitale sont interdites à la baignade en raison de l’absence d’équipements et d’aménagements ainsi que pour la qualité de l’eau qui est non conforme aux normes sanitaires.

Nous apprenons également que ces 22 plages seront ouvertes progressivement au fur et à mesure des contrôles sanitaires, et si ces derniers sont positifs. Cependant, le problème récurrent qui persiste et qui n’est pas réglé est celui des concessions au niveau des plages que des jeunes accaparent pour installer leur matériel, le louant à des prix exorbitants. Par rapport à cette question, le wali d’Alger avait déclaré que des sanctions drastiques seront appliquées.

- Rue Hassiba : Des ralentisseurs enlevés

Des ralentisseurs installés devant la porte du jardin d’Essai ont été supprimés, au grand dam des visiteurs qui rencontrent des difficultés à traverser la chaussée. «Les ralentisseurs sont plus qu’indiqués dans cet endroit, car beaucoup d’enfants traversent la chaussée pour rejoindre l’entrée du jardin.

Il ne fallait pas les enlever, car il sont d’une grande utilité», confie un visiteur. Outre ces ralentisseurs situés à l’entrée du jardin, d’autres, se trouvant à proximité de l’hôtel Sofitel, ont également été enlevés. Signalons que plusieurs accidents ont eu lieu à cet endroit par le passé. Il est arrivé à plusieurs reprises que des voitures dérapent et percutent les maisons qui se trouvent sur la droite dela chaussée.

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...