Régions Centre Alger
 

24 heures

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 27.11.17 | 12h00 Réagissez


- Accidents de la route : 3.120 morts et 31.540 blessés durant les dix premiers mois de l’année 2017

3.120 personnes ont trouvé la mort et 31.540   autres ont été blessées dans 21.670 accidents de la route enregistrés au   niveau national durant les dix premiers mois de l’année en cours, indique   dimanche un bilan du Centre national de prévention et de sécurité routières   (CNPSR).

Par rapport à la même période de l’année précédente, le CNPSR note une «baisse du nombre d’accidents de -13.81%, du nombre de morts -10.03% et du   nombre de blessés de -41.18%», ajoute la même source.  L’objectif de la publication des ces statistiques est de sensibiliser sur   le fléau des accidents de la circulation et s’inscrit dans le cadre du   service public, conclut la même source.

- Nouvelle ville de Sidi Abdellah : Le bricolage irrite les habitants

Un affaissement de terrain dangereux continue de compliquer la vie des automobilistes de la nouvelle ville de Sidi Abdellah (Mahelma). Les travaux de réparation effectués il y a quelques jours se sont avérés de la poudre aux yeux, puisque la route n’a pas tardé à revenir à son état. L’affaissement, qui s’est produit après la pose à la va-vite d’une couche de bitume, est devenu plus impraticable et plus dangereux. La plupart des automobilistes sont contraints de faire un long détour de plusieurs kilomètres via Zaâtria, pour éviter ce point noir.

Seules les voitures robustes sont aptes à emprunter cette route. Selon des habitants, la dégradation de ce chemin de wilaya, principale voie d’accès vers la nouvelle ville, est due aux passages des camions de grand tonnage vers les chantiers de bâtiments implantés dans les environs. Les travaux de réfection de la route, apprend-on, ont été opérés par la société en charge de la réalisation de logements.

Mais leur qualité laisse à désirer. Sinon comment expliquer que peu de jours après, la route s’écroule à nouveau, barrant le passage aux habitants et aux transporteurs. L’autre revendication exprimée avec insistance consiste en l’ouverture, à plein temps, de l’aire de jeu, réalisée à coups de millions au profit des enfants, mais restée fermée.

Les enfants ont dû trouer le grillage pour pouvoir y accéder furtivement lorsque l’agent chargé du gardiennage des lieux est absent. Aussi, les habitants revendiquent le raccordement au réseau de gaz de ville, puisque cette nouvelle ville, contrairement à ce que son nom pourrait faire croire, continue à dépendre des bonbonnes de gaz.
 

 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie