Régions Centre Alger
 

24 heures

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 27.09.17 | 12h00 Réagissez


- Extensions du métro : Ouverture fin novembre

Les extensions de la ligne 1 du métro d’Alger seront mises en service fin novembre ou début décembre, apprend-on auprès d’une source de l’exploitant. L’ouverture commerciale concerne les extensions de la ligne vers la place des Martyrs et Aïn Naâdja. Les travaux du prolongement de la ligne 1 depuis la station Tafourah - Grande-Poste vers la place des Martyrs, entamés en 2009, ont été confiés au groupement algéro-brésilo-portugais GMAC, pour un délai de réalisation initial de 42 mois.

Le tunnel de cette ligne, long de 1,7 km, comporte deux stations (Ali Boumendjel, dans la commune d’Alger-Centre, et place des Martyrs, dans la commune de la Casbah). Pour l’extension vers le quartier de Aïn Naâdja (Gué de Constantine), la réalisation des travaux de génie civil, gros œuvre des tunnels, stations et ouvrages, entamée en 2010, est confiée au groupement GDC, constitué de Dywidag et Cosider, pour un délai de 28 mois.

D’une longueur de 3,6 km, le tronçon de la ligne 1 reliera la station de Haï El Badr au quartier de Aïn Naâdja et comportera trois stations, une  aérienne, la Halte des Ateliers, et deux stations souterraines, Gué de Constantine et Aïn Naâdja, un viaduc de 132 m et près de 2 350 m de tunnel.

- Square Port-Saïd : Retard dans les travaux de réaménagement

Les travaux de réaménagement du square Port-Saïd (Alger-Centre) traînent en longueur. Lancées il y a une année, les opérations d’embellissement de ce jardin ne devraient pas être livrées avant longtemps. Le projet était pourtant très ambitieux pour cette partie de la ville, qui fait face au Théâtre national algérien (TNA), une importante institution culturelle.

«Le square Port-Saïd occupe une place de choix parmi les places publiques d’Alger, étant un espace qui conserve la mémoire de la capitale et préserve son histoire et sa culture et une partie de la Casbah, classée patrimoine mondial protégé, d’où la nécessité de redorer son image», a indiqué à juste titre dans une déclaration à l’APS (juillet 2016), Abdelhakim Bettache, le président de l’APC d’Alger-Centre, précisant que les travaux de réaménagement dureront jusqu’en novembre prochain, date de réception du projet, auquel une enveloppe de 80 millions de dinars a été allouée.

Les opérations de réaménagement ont nécessité la démolition des commerces anarchiques (une dizaine) et l’indemnisation de leurs propriétaires par les services de la wilaya d’Alger. Les promoteurs du projet ont indiqué que les travaux de l’ex-square Bresson s’inscrivent dans le cadre du Plan d’orientation, d’aménagement et d’urbanisme de la wilaya d’Alger (2015-2030) et des projets d’aménagement des espaces verts, dont certains ont été livrés (Sofia). Le projet a fait face à beaucoup d’aléas qui ont retardé son lancement : infructuosité des appels d’offres pour le choix de l’entreprise.
 

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie