Régions Centre Alger
 

24 heures

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.10.17 | 12h00 Réagissez


- Commune de proximité à Réghaïa : La ville sans marché couvert

Le projet de réalisation d’un marché couvert pour la vente de fruits et légumes n’a toujours pas vu le jour. L’actuel marché n’est autre qu’un immense bidonville. A l’intérieur de ce site de baraquements tentaculaires, les étals de fortune se juxtaposent dans un alignement équidistant, pour former en fin de compte un labyrinthe.

En l’absence de couloirs d’évacuation et des moyens de lutte contre les incendies, le lieu pose un grave problème de sécurité. Signalons que l’APC de Réghaïa avait projeté de réaliser un marché couvert, mais ce dernier tarde à voir le jour. «Avec la réalisation du nouveau marché, nous pouvons enfin exercer dans des conditions meilleures.

Les clients peuvent également faire leurs achats à l’aise», dira un marchand de fruits et légumes.«Mais en attendant que cette promesse se concrétise, nous sommes contraints de travailler dans des conditions lamentables», disent les commerçants. La réalisation d’un marché participera à l’effort général visant à éradiquer le commerce informel au niveau de la commune de Réghaïa et permettra d’endiguer par la même occasion l’anarchie qui occupe les moindres recoins de la ville.

- Route Rouiba-Aïn Taya : Un rond-point doté de ralentisseurs

A Rouiba, de nouveaux dos-d’âne ont été installés en amont d’un rond-point. Pour obliger les automobilistes à respecter la priorité, les pouvoirs publics n’ont pas trouvé mieux que d’installer ces ralentisseurs, qui plus est, sur une route à grande circulation. Tout au long de cet important axe routier qui relie la commune de Rouiba à celle de Aïn Taya, plusieurs ralentisseurs ont été installés, réduisant de surcroît la fluidité.

Des embouteillages se forment dans plusieurs endroits, pénalisant les automobilistes. Les voitures peinent à franchir ces monticules abrupts. «Il y en a de toutes les formes et de toutes les dimensions. Les autorités qui interviennent sur la chaussée doivent unifier ces ralentisseurs. Ils doivent répondre aux normes», suggère un automobiliste.
 

 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie