Régions Centre Alger
 

24 heures

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.12.17 | 12h00 Réagissez


Coupure de gaz :  mardi prochain dans huit quartiers à Chéraga et Ouled Fayet   

Une coupure de gaz est programmée pour mardi prochain dans huit quartiers des communes de Chéraga et de Ouled Fayet (Alger- Ouest) dans le cadre des travaux de raccordement d’une conduite de gaz, a indiqué jeudi un communiqué de la Direction de distribution (SDA) de Bologhine. Dans le cadre des travaux de raccordement d’une conduite de gaz, la direction de distribution de l’électricité et du gaz de Bologhine procédera à une coupure «provisoire» de gaz dans certains quartiers des communes de Chéraga et Ouled Fayet, mardi à partir de 22h, jusqu’à la fin des travaux, précise la même source. Les quartiers concernés sont : cité 1500 Logements, cité 100, 200 et 170 logements, Grands Vents et la Résidence des pins, à Ouled Fayet, ainsi que le lotissement Amara 1 et 2, Alioua Fodil, Zone d’activité Amara et 31 villas les Terrasses à Chéraga. La SDA a mis à la disposition des citoyens un numéro vert , le 33 03 pour toute information, joignable 24h/24 et 7j/7, indique la même source.
 

Des fosses septiques en attendant de réaliser les réseaux d’assainissement  

La grande majorité des quartiers et lotissements d’habitation de la commune de Bordj El Kiffan n’est pas raccordée au réseau d’assainissement. Que ce soit à Mouhous, Rassauta, Ben Redouane, Ali Amrane, Sidi Dris, Ben Zerga, ou encore à Ben Merabet, la situation est pratiquement la même. Des portions de ces quartiers ont bénéficié de quelques travaux, à l’instar du revêtement en bitume de certaines artères principales, sans plus. A Mouhous, la plupart des habitations ne sont pas raccordées au réseau d’assainissement. «Nous avons creusé une fosse perdue, qui doit être vidée périodiquement. La vidange coûte pas moins de 10 000 DA», dira un habitant. Toute une activité commerciale gravite autour des fosses septiques. «Des particuliers ont investi dans des camions de curage et de vidange qu’ils louent à prix fort», assure-t-il. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, ces camions de curage vidangent leurs chargements d’eaux usées dans le réseau d’assainissement, à quelques dizaines de mètres seulement du lieu de la collecte, car le réseau d’assainissement à Mouhous se limite aux seules artères principales.

 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...