Régions Centre Alger
 

24 heures

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.10.17 | 12h00 Réagissez

- Les Sous-sols de la capitale : Espaces commerciaux inexploités

Les espaces commerciaux situés dans des sous-sols à Alger ne sont, pour la plupart, pas exploités. C’est le cas de l’espace qui se trouve à proximité de l’hôtel Safir (ex- Alletti). Cet espace commercial, comprenant plusieurs locaux, est géré par un établissement public qui dépend de la wilaya d’Alger.

Cependant, les locaux qui s’y trouvent ne sont pas ouverts, la plupart servent d’espaces de stockage pour les commerces qui se trouvent en surface. Hormis les toilettes publiques qui attirent les passants, aucune activité commerciale attractive n’est à signaler. «Il faut revaloriser cet espace en réhabilitant les locaux qui s’y trouvent.

Le sous-sol peut devenir un lieu commercial par excellence», suggère un habitant du quartier. Signalons que d’autres espaces commerciaux situés dans des sous-sols sont également à l’abandon, à l’instar de celui qui se trouve à proximité de la Grande-Poste. Le sous-sol est aussi abandonné et sert également d’entrepôt pour les commerces qui se trouvent à l’extérieur.

- Lotissement Si Smaïl (Bordj El Kiffan) : Absence d’aménagements urbains

Les habitants du lotissement Si Smaïl, dans la commune de Bordj El Kiffan, déplorent l’absence de commodités dans leur quartier. L’éclairage public est pratiquement inexistant dans les venelles du lotissement. Quant aux routes, elles sont dans un état impraticable. Mis à part l’artère principale, qui prend naissance à partir du lieudit Ennakhla pour aboutir aux abords de la zone industrielle de Bab Ezzouar, dont le revêtement en bitume a été refait, aucune route secondaire n’a bénéficié de travaux.

Toutes les ruelles perpendiculaires sont laissées à l’abandon. Il arrive même que les habitants prennent en charge eux-mêmes les travaux d’entretien des pistes, afin de faciliter le déplacement des voitures et des piétons. «En plus du revêtement en bitume, les trottoirs sont inexistants et l’éclairage est défaillant», affirment des habitants du lotissement. Ces derniers déplorent également le manque d’espaces verts et d’aires de jeux pour leurs enfants.

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...