Régions Centre Alger
 

24 heures

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 10.12.17 | 12h00 Réagissez


- Haï El Badr (Bachdjarah) : Opération de bitumage des routes et de renouvellement partiel du réseau AEP

Des travaux de bitumage des routes desservant la localité de Haï El Badr sont inscrits au programme de développement communal. Une autre opération visant un renouvellement partiel du réseau AEP est également inscrite dans le même programme. D’après certains renseignements recueillis auprès d’une source proche de l’APC, le lancement des travaux mentionnés est prévu pour le début de l’année prochaine. «Une commission relevant de l’APC a déjà effectué un déplacement dans ce quartier pour s’enquérir de l’état des chaussées.

Toutefois, les artères fortement endommagées seront classées comme prioritaires lors du lancement des travaux. Pareillement, dans certains îlots présentant des canalisations détériorées raccordées au réseau AEP, une équipe spécialisée interviendra comme prévu pour procéder à la réfection de la partie abîmée du réseau», a indiqué la même source.

- L’espace artistique Fadila Dziria rasé

Inauguré en grande pompe il y a presque dix ans par le ministère de la Culture, l’espace Fadila Dziria, sis au boulevard du 1er-Novembre n’est désormais plus  qu’un souvenir. La wilaya a décidé de raser cet amphi en plein air -accolé à l’Institut national supérieur de musique (INSM)-  avant de lancer un chantier. Des engins sont à pied d’œuvre depuis plus d’un mois pour effectuer un aménagement, et si l’on en croit certaines sources, une aire de détente et une vasque sont prévues pour le public.

La clôture initiale de l’enceinte dans laquelle est nichée la structure de l’INSM a été repoussée pour dégager un espace plus large à l’extérieur et permettre une bonne circulation piétonne. Soit. Seulement, selon des agents de sécurité de l’INSM, il y a un risque, car on assiste, disent-ils, «ces derniers temps à des intrus qui viennent semer le désordre, faire un esclandre et picoler dans les abords». Et d’ajouter : «Certains d’entre eux sont tentés même d’escalader la clôture implantée nouvellement.»

A dire vrai, cet espace était sous-exploité, très peu de concerts ont été animés dans ce lieu depuis sa création. Par ailleurs, il y a lieu de constater que dans le souci d’éclairer davantage ce tronçon littoral, le wali et son équipe entreprennent des opérations de décloisonnement, à l’image du Palais des Raïs, dont la grille extérieure qui piétinait la plate-bande du trottoir a été supprimée, ou encore les clôtures parcourant de part et d’autre les structures le long de l’avenue de l’ALN qui ont été joliment liftées.
 

 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...