Régions Centre Alger
 

24 heures

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 08.08.17 | 12h00 Réagissez


La baguette de pain à 20 DA : La tension  persiste  

La baguette de pain coûte 20 DA chez les vendeurs anarchiques et 15 DA dans certaines boulangeries. La raison en est que la plupart des boulangers ont baissé rideau en cette saison estivale, créant une véritable tension sur le pain. Les habitants trouvent toutes les peines du monde à s’approvisionner, obligés à faire la chaîne et attendre leur tour patiemment. Le problème ne se pose pas qu’en termes de disponibilité. Profitant de cette situation, les vendeurs ont augmenté les prix. Certains boulangers proposent du pain, soi-disant amélioré, à 15 DA et les clients, faute de choix, sont obligés de l’acheter. De nombreuses altercations sont enregistrées, les clients reprochant aux boulangers d’augmenter les prix pour des baguettes de pain nullement améliorées. Idem pour les vendeurs anarchiques, qui vendaient la baguette à 15 DA. Conscient du manque existant, ils ont à leur tour monté les enchères, proposant désormais la baguette de pain à 20 DA. Tout compte fait, les services censés réguler l’activité commerciale à Alger semblent en congé puisque cette anomalie perdure depuis près d’un mois.
 

Boulevard Mohammed V (Alger-Centre) : Incendie dans un appartement

Un incendie s’est déclaré dans un appartement d’un immeuble situé au boulevard Mohammed V, commune d’Alger-Centre. Dès que la fumée a commencé  à se propager, semant la panique parmi les habitants, les services de la Protection civile sont arrivés. La présence d’une unité de pompiers pas loin du lieu du sinistre, à côté du Palais du gouvernement, a permis de circonscrire le feu rapidement. L’opération, a-t-on constaté, a duré plusieurs minutes, les hommes du feu, accompagnés d’une ambulance, ont procédé à l’extinction rapide des flammes. L’on croit savoir qu’aucun blessé n’a été enregistré. Les autres habitants de l’immeuble ont vite été rassurés, eux qui craignaient une éventuelle propagation du feu. Les éléments de la Protection civile n’ont d’ailleurs pas jugé utile de faire évacuer les lieux. La présence en force de policiers a permis de bien gérer la circulation automobile au moment de l’intervention des pompiers et contenir les nombreux curieux qui se sont rassemblés dans les parages.    

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...