Régions Centre Alger
 

24 heures :

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.11.17 | 12h00 Réagissez


Sidi Abdellah (Zéralda)  Le cri de détresse des bénéficiaires…

Des bénéficiaires de logements relevant de la formule AADL viennent de lancer un cri de détresse après avoir reçu un avis mentionnant la somme à payer mensuellement. Ils ont saisi par écrit la direction générale de l’AADL pour solliciter un échelonnement favorable de leur redevances. D’après un proche d’un souscripteur, le montant de la mensualité imposé  à son père par la direction de l’AADL est jugé trop élevé. «Mon père a bénéficié d’un logement, alors qu’il est âgé de 69 ans. Le montant de sa mensualité est fixé à 300 000 DA. Comme il est retraité, il ne peut compter sur sa maigre pension pour couvrir cette charge, d’autant plus qu’il n’a pas d’autres ressources», a déclaré le fils du bénéficiaire. D’après lui, son père n’est pas un cas unique. «Il y a plusieurs cas similaires à celui de mon père. Je peux citer encore le cas épineux de notre voisine âgée de 70 ans. La direction de la gestion immobilière lui a fixé  un montant très élevé. Un autre attributaire que je connais trouve des difficultés pour faire face à sa mensualité qui s’élève à 150  000   DA. Nous sollicitons une aide auprès des hauts responsables de l’AADL. Nous les prions de nous fixer un calendrier pour échelonner nos redevances sur une période de 3 ou 5 années», a renchéri notre interlocuteur.

…Tentative d’enlèvement d’une jeune fille avortée

Les habitants installés récemment dans la nouvelle cité de Sidi Abdellah dénoncent le climat d’insécurité qui y règne depuis l’inauguration de cet ensemble urbain. Un résidant n’a pas hésité à prendre attache avec la rédaction pour faire part d’une tentative d’enlèvement d’une jeune fille survenue le 4 novembre vers 16h30, juste à l’entrée de la cité. De jeunes malfrats venus à bord d’une Clio Campus ont immobilisé leur voiture à quelques pas de la jeune fille qui rejoignait l’immeuble où elle réside. L’un d’eux a brandi un long couteau pour sommer la jeune fille de monter dans la voiture. Celle-ci a résisté et s’est mise à crier. Alertés par les cris, les occupants des premiers immeubles ont accouru. Voyant  que leur tentative allait échouer, les assaillants ont délesté la jeune fille de son téléphone à puce avant de prendre la fuite. «L’odieuse tentative a été avorté grâce à l’intervention des habitants, mais la jeune fille est sous un choc terrible», a précisé notre interlocuteur. Et  d’ajouter : «Le manque de rondes des services de sécurité a favorisé la présence de jeunes désœuvrés aux allures douteuses aux abords de la gare  ferroviaire ainsi qu’à proximité de l’entrée de la cité. C’est la raison pour laquelle nous sollicitons l’intervention des autorités locales afin d’inaugurer le poste de police de Sidi Abdellah.»

 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie