Régions Centre Alger
 

24 heures :

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.11.17 | 12h00 Réagissez


Escaliers de la Pêcherie (Place des Martyrs) : Odeurs nauséabondes

Des odeurs d’urine et autres immondices se dégagent, depuis plusieurs jours, des escaliers menant à la Pêcherie au niveau de la place  des Martyrs. Les émanations sont tellement insupportables que les badauds évitent cet endroit ou se bouchent le nez pour traverser. Un cas d’incivisme flagrant, sachant que cette place et ses alentours ont bénéficié ces derniers temps de travaux de réhabilitation. Pis encore, juste à côté, il y a des toilettes publiques.

Ainsi, les nombreux visiteurs et promeneurs qui s’y rendent pour profiter de la beauté de la baie algéroise sont désagréablement surpris par des odeurs pestilentielles que les autorités publiques auraient pu éviter en y déversant de l’eau, comme c’était le cas dans certains quartiers du centre de la capitale. Ou carrément en mobilisant les agents de l’ordre pour veiller à la salubrité des lieux. Cette situation constitue un point noir, d’autant que des travaux sont en cours pour rendre son aura à cette place mythique. Ce qui ne semble pas une sinécure, sachant que Sahet Chouhada connaît une clochardisation et une anarchie insupportables, que rien ne semble pouvoir arrêter.  
 

Route Rouiba-Aïn Taya : Danger en amont d’un rond-point

En sortant de la ville de Rouiba en direction de Aïn Taya, les automobilistes sont confrontés aux dangers de la route. En effet, à quelques mètres du premier rond-point, un trou béant oblige les voitures à slalomer pour éviter de tomber dans l’excavation, de laquelle sortent des tiges de fer. En guise de signalisation, un bidon de peinture a été placé en amont du trou. Cette situation, qui présente un danger avéré pour les automobilistes, n’a suscité aucune intervention de la part des autorités locales. De nuit, le danger s’accentue, car la visibilité est réduite. «Il s’en est fallu de peu pour que je percute le bidon de peinture. Fort heureusement, je me suis arrêté au bon moment, sinon j’aurais fini dans le trou», confie un automobiliste, qui lance un appel aux autorités compétentes afin qu’elles interviennent pour enlever ce danger de la route.

 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...