Régions Centre Alger
 

24 heures

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.06.17 | 12h00 Réagissez


Estimées à 10 milliards DA: Seaal veut recouvrer ses créances

Seaal a décidé d’engager une vaste opération  de coupure de l’alimentation en eau contre les clients qui n’ont pas réglé leurs redevances. Dans des avis de coupure placardés, hier, dans des cités, à l’instar de celles d’Hussein Dey (Alger), la société de gestion de l’eau d’Alger invite ses clients à se rapprocher de ses agences afin de s’acquitter de leurs redevances dans un délai n’excédant pas 48 heures. «Passé ce délai et si aucun règlement n’est effectué au profit de notre société, nos services procéderont à la suspension de leur alimentation sans aucun autre préavis», lit-on dans l’avis de coupure. Les créances détenues par l’entreprise auprès de ses clients sont de plus de 10 milliards de dinars à fin 2016. L’avis prend effet à compter de la date d’affichage. Seaal produit 240 millions de m3 d’eau superficielle, 111 millions de m3 d’eau dessalée, et 2 millions de m3 d’eau de source, destinées à  761 824 clients. Elle dispose de 2 stations de traitement à Alger, 2 à Tipasa et 1 station du barrage de Taksebt, de 302 réservoirs et 72 châteaux d’eau, pour un réseau d’AEP de 6692 km, dont 1740 à Tipasa, et de 4640 km, dont 896 à Tipasa.

Métro d’Alger : Machines à tickets à l’arrêt

Munis de leurs tickets de transport, les clients du métro d’Alger sont désarçonnés : des machines sont à l’arrêt dans presque toutes les stations de la ligne, surtout celles qui sont très fréquentées. Les contrôleurs sont réduits à diriger les clients vers certains portiques. Les voyageurs sont ainsi réduits à se regrouper dans certains passages encore fonctionnels. Les voyageurs s’étonnent aussi qu’aucune affichette n’e soit placardée pour informer convenablement les clients dont le nombre a augmenté ces derniers mois, selon les chiffres avancés par l’Entreprise du Métro d’Alger (EMA).  Des contrôleurs approchés, répondent que des portiques sont parfois bloqués «exprès» par de simples bouts de papiers ou par une bande en plastique, pour «épargner» certaines machines trop sollicitées. Les clients, déjà parfois irrités par des machines et des escalators qui s’arrêtent d’une manière récurrente, souhaitent que l’entreprise qui exploite le métro (RATP) prenne en compte les doléances des clients. D’une longueur de 11,6 km, la ligne 1 comprend 14 stations, reliant Tafourah - Grande Poste à Haï El Badr, depuis le 1er novembre 2011 et El Harrach Centre depuis le 5 juillet 2015.
 

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie