Régions Centre Alger
 

Accidents liés au monoxyde de carbone 

15 décès et 75 personnes sauvées depuis le mois de janvier 2017

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.12.17 | 12h00 Réagissez

 
	La lutte contre les accidents causés par le monoxyde de carbone est  quotidienne, le but est de préserver la vie des citoyens
La lutte contre les accidents causés par le monoxyde de carbone...

Le monoxyde de carbone a fait depuis le début de l’année en cours 15 victimes dans la capitale. Outre les personnes décédées, pas moins de 75 autres ont été sauvées par les éléments de la Protection civile.

En dépit de toutes les campagnes de sensibilisation qui ont été organisées par les services de la Protection civile, le monoxyde de carbone continue de faire des victimes et d’endeuiller les familles algériennes. Pourtant,  d’après M. Benkhelfallah, chargé de la communication au niveau de la Protection civile d’Alger, «les mesures qui doivent être prises au niveau des foyers, devant permettre une utilisation sans risque des appareils de chauffage et autres équipements ménagers, sont très simples et ne nécessitent pas d’énormes efforts». Et d’ajouter : «Les principales causes de ces accidents sont dues à l’absence de conduits d’aération qui, dans certains cas, sont fermés intentionnellement par les utilisateurs.

Dans les périodes de froid, les ouvertures d’aération sont obstruées pour laisser la chaleur à l’intérieur des appartements, ce qui est une erreur monumentale.» Par ailleurs, le manque d’entretien des appareils de chauffage est aussi un facteur prépondérant dans la survenue d’accidents au niveau des foyers. «Souvent les chefs de famille font appel aux services de plombiers qui n’ont pas la maîtrise du métier. Il s’agit généralement de bricoleurs, dont les interventions peuvent être néfastes, d’où la nécessité de faire appel à des plombiers professionnels», explique-t-il. D’après M. Benkhelfallah, «les modifications apportées par les propriétaires d’habitations nouvellement raccordées au réseau de gaz de la ville, après l’homologation des services de Sonelgaz, sont aussi des facteurs aggravants qui, souvent, sont derrière des drames», soutient-il.

En effet, beaucoup d’accidents sont dus à des modifications qui consistent à faire passer la tuyauterie de gaz sous le carrelage ou à l’encastrer dans les murs. Ces modifications sont apportées après le passage des services de Sonelgaz qui homologuent les travaux. «Toutes les modification dans l’installation de gaz et de l’aération doivent êtres inspectées par des agents professionnels, pour éviter tout accident», soutient M. Benkhelfallah. Signalons que les services de la Protection civile ne lésinent pas sur les moyens pour mener à bien des campagnes de sensibilisation dans plusieurs espaces d’intervention et sous de multiples formes.

La lutte contre les accidents causés par le monoxyde de carbone est quotidienne, le but est de préserver la vie des citoyens. Tout compte fait, les mesures qui doivent être prises au niveau des foyers ne sont pas difficiles à mettre en œuvre. Il suffit de faire appel à des plombiers professionnels et de ne pas s’improviser soi-même plombier, car il y va de la vie des familles. Des campagnes de sensibilisation ont été organisées dans les écoles, les mosquées les places publiques et même dans les maisons de jeunes et les centres culturels.
 

Saci Kheireddine
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...