Régions Centre Actu Centre
 

L’axe autoroutier de la RN1 Chifa-Berrouaghia

Un taux d’avancement de 71% des travaux

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.12.17 | 12h00 Réagissez

Lancé en novembre 2012, le grand projet du dédoublement de la RN1 reliant le Nord au sud du pays, sur l’axe routier Chifa-Berrouaghia est distant de 53 kilomètres s’est avéré le chantier le plus complexe.

Car la réalisation n’était pas aussi simple comme on peut le deviner, il a fallu l’intervention de grandes techniques accompagnées de gros moyens en engins appropriés et de cadres qualifiés par rapport à l’état de la situation géophysique du relief accidenté de la chaîne montagneuse de l’Atlas tellien et la fragilité des roches la composant au niveau des splendides gorges de la Chiffa. Le maître d’ouvrage, conscient, savait d’avance que c’était un gros morceau, un pari qui devrait être gagné coûte que coûte dont le marché de concrétisation a été confié à une remarquable entreprise chinoise.

La variante de l’infrastructure autoroutière établie par un bureau d’étude espagnol répond aux normes internationales de modernité, prévoyant 11 échangeurs, 71 viaducs dont 32 gigantesques ouvrages d’art dépassant 30m d’hauteur et de deux longs tunnels et le tracé de celle-ci a été conditionné par la  préservation intacte du beau paysage forestier que reflète un site très riche en flore et en faune.

Au départ, les usagers empruntant habituellement ce tronçon,  n’avaient pas tellement cru à ce projet qui n’était qu’un rêve lointain pour certains et pour d’autres tout simplement une utopie. Aujourd’hui, l’avancement appréciable des travaux qui se situe dans sa globalité à 71% de sa réalisation a changé véritablement la donne du paysage et le regard des automobilistes, à travers les tronçons déjà ouverts à la circulation et les ouvrages d’art colossaux qui se dressent tout le long du parcours agrémentant la vue du passager.
Il est toutefois regrettable de signaler que ces monuments ayant  englouti d’énormes quantités de fer rond et en béton armé ont causé plusieurs chutes mortelles d’ouvriers algériens et chinois.

Les tunnels ont été déjà creusés dans l’attente de l’arrivage d’équipements sophistiqués assurant l’oxygénation et  la sécurisation de la circulation routière. Dans ce contexte, une réunion a été provoquée jeudi dernier par le wali Mohamed Bouchema, pour s’enquérir et évaluer la situation qui prévaut sur le terrain en regroupant ses proches collaborateurs et les opérateurs chargés du suivi et de la réalisation.
Il ressort de cette rencontre après un débat fructueux sur l’état des lieux se situant comme suit : Le bout de chemin de 3 km (Sidi Madani- commune Chifa) a été livré en mars 2016. Le tronçon Sidi Madani-El Hamdania les travaux accusent  un taux d’avancement de 63%.
Le contournant de la ville de Ouzera sur 13 km a été achevé.

L’évitement Sud de la ville de Médéa a été mis en circulation. Le tracé sud de la ville de Berrouaghia accuse un taux actuel de réalisation de 81%. Profitant de cette rencontre, le chef de l’exécutif de wilaya a insisté auprès des entreprises en charge de réalisation de ce projet centralisé à doubler davantage d’efforts afin d’être au diapason dans les délais  impartis de la livraison fixée aux environs du premier semestre de l’année 2018.

Il est à noter que ce projet compliqué par la nature du sol a été une aubaine extraordinaire de formation et d’apprentissage, une véritable école des travaux publics à ciel ouvert où des centaines de cadres algériens et d’ouvriers spécialisés ont pu tirer profit d’une expérience pour avoir toucher à toutes les étapes de la construction de cet axe autoroutier important et ultramoderne.
         
 

A.Teta
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...