Régions Centre Actu Centre
 

Médéa

Surprise lors de l’installation du nouveau P/APW

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.12.17 | 12h00 Réagissez


Un «coup d’Etat» inattendu et surprenant s’est produit, lundi dernier, lors de l’installation du nouveau P/APW issu des élections du 23 novembre 2017 et dont l’auteur de ce scénario insolite ne peut venir et être mis en scène que par le vieux parti, le FLN. En effet, l’élu Abdelkader Chekkou, tête de liste FLN et P/APW sortant, s’était vu évincer par ses pairs, qui lui ont barré ainsi la route pour ne pas qu’il succède à lui-même.

Le quatrième classé sur la liste FLN, Abdallah Bouregaâ, a été choisi d’une manière démocratique et élu à main levée à l’unanimité par les 43 membres fraîchement élus composant la nouvelle Assemblée, dont 15 FLN, 11 Alliance Tedj, 10 RND et 7 Infitah. Cette opération consensuelle a été supervisée à huis clos par le DRAG et le représentant de la commission nationale des élections du FLN, l’ex-ministre Mahdjoub Bedda. La direction du FLN a tenté, en convoquant les membres élus au siège central d’Alger, de remédier à cette situation en vue de les convaincre à revenir sur leur décision, en vain. Selon certaines indiscrétions, l’élu Chekkou, qui a brillé par son absence, est accusé de plusieurs griefs en se rendant, dit-on, victime par ses pratiques incontrôlées et controversées et ses actes
«insupportables» durant le mandat écoulé en se conduisant «comme un bachagha», intouchable et protégé d’«en haut», comme il aimait bien le dire. Il s’est permis, en défiant ses coéquipiers élus au même titre que lui, de régenter pendant cinq années, un règne sans partage à son bon gré. Aussi, on lui reproche ses promesses faites aux nombreux citoyens et jamais tenues, portant un discrédit fatal aux membres de l’APW, fulmine-t-on

. A l’extérieur de la salle de délibérations, une foule nombreuse enthousiasmée qui a eu vent sur la place publique de ce renversement spectaculaire, ont tenu à venir applaudir et soutenir le nouveau P/APW, qui a été installé officiellement par le wali, Mohamed Bouchema, dans un climat de sérénité et d’accolades fraternelles. Le nouveau président, en remerciant ses pairs pour la confiance placée en lui, a promis de travailler avec tous les membres sans distinction d’obédience politique de chacun d’eux en les associant à toutes les décisions de l’APW dans l’intérêt de la population et du développement de la wilaya. Il est à noter par ailleurs que le chef de l’exécutif de la wilaya, se partageant la tâche avec son secrétaire général, a procédé à partir de mardi à l’installation officielle des 64 P/APC, dont 39 présidences ont été raflées par le vieux parti.

A. Teta
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie