Régions Centre Actu Centre
 

L’office des établissements de jeunes (Médéa)

Riche programme 2017/2018

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.09.17 | 12h00 Réagissez


Dans un point de presse tenu jeudi dernier, le jeune directeur de l’office des établissements de jeunes de la wilaya de Médéa en l’occurrence Hamza Gherbi par lequel a  pour la première fois voulu faire sortir son organisme de l’ombre tout en mettant en exergue l’importance du rôle qu’il joue dans le domaine éducatif et de l’accompagnement des jeunes adolescents et adolescentes pour leur épanouissement en particulier ceux habitants des zones rurales où les moyens et commodités de distraction et de loisirs s’avèrent très rares. L’intervenant après avoir brossé un tableau succinct sur le bilan des activités de l’année écoulée révèle que les maisons de jeunes implantées à travers différentes localités de la wilaya ont pu tourner à plein avec des moyens de bord atteignant un effectif d’adhérents constamment en ascendance de plus 17000 jeunes dont plus de 5000 filles.

Aussi, il a fait part que le plan bleu de la saison estivale 2017 a fait profiter 10.172 enfants du bienfait du bord de la mer de Tipaza avant de s’étendre sur les perspectives du riche programme de la saison  prochaine 2017/2018. Ce document de huit feuillets est réparti en sept chapitres à savoir l’animation, les tournées touristiques de jeunes, l’information et la communication, la formation, cellules d’écoute sanitaire, l’audiovisuel et la célébration des fêtes nationales et internationales. L’interlocuteur n’a pas caché au passage les difficultés que rencontrent les structures d’accueil par le manque d’équipements de divertissements et du personnel d’encadrement surtout les psychologues qui font défaut dans certains Nadis de jeunes. L’office compte actuellement seulement 10 psychologues permanents et 5 temporaires. Par ailleurs, il a fait à l’occasion les éloges de quatorze associations caritatives qui se sont distinguées par les efforts consenties dans l’encadrement et l’animation culturelle et ludique des jeunes et également les responsables des scouts musulmans qui contribuent énormément à soustraire les jeunes délinquants du désœuvrement et de l’oisiveté en essayant de les occuper par des activités saines et éducatives.
 

A.Teta
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...