Régions Centre Actu Centre
 

Médéa

Quand la parole est donnée aux représentants de la presse locale

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.12.17 | 12h00 Réagissez

C’est nouveau, pour ainsi dire à Médéa, pour l’ensemble de la famille de la presse locale qui a été conviée, à la veille de la nouvelle année 2018, par le nouveau wali pour lui donner la parole en vue d’écouter attentivement l’avis de chacun d’eux sur la situation socio-économique et surtout ce qui préoccupe le citoyen de la wilaya du Titteri.

L’initiative a été jugée très louable par l’ensemble des représentants locaux des quotidiens nationaux présents à l’appel, qui, dans le passé, n’avaient pas ce privilège d’êtres associés, surtout lorsqu’il s’agissait de traiter des dossiers sensibles et sérieux, ils se sont vu constamment écartés et marginalisés pour ne pas dire méprisés pour la moindre bribe d’information. Au cours de ce briefing amical qui a duré trois heures, un fructueux débat s’est instauré entre le wali et la presse, à l’issue duquel les correspondants de presse, avec un cœur gros, n’y ont été avec le dos de la cuillère et ne se sont pas fait prier, ils ont tout déballé sur la table, touchant différents secteurs sensibles ayant trait à la vie quotidienne du citoyen lambda qui souffre énormément d’un calvaire par manque criant de commodités nécessaires et absolues pour une vie décente.

Les secteurs de la santé, du transport urbain et interurbain et la crise du logement ont eu à cet effet la part du lion dans une discussion très directe et franche sans camouflage des carences de gestion relevées çà et là dans ces activités primordiales souvent par incompétence où négligence.  Le chef de l’exécutif de wilaya a été très sensible aux problèmes soulevés par le monde de la presse qui vit au quotidien aux côtés de la population, en particulier celle vivant dans des zones défavorisées. Il a donné, à l’occasion, de fermes promesses pour pallier toutes ces difficultés, en promettant que ces rencontres bénéfiques vont se renouveler et se répéter à chaque fois pour venir au bout de ces lacunes qui empoisonnent la vie du citoyen, en mobilisant sans cesse les nouveaux élus des Assemblées locales pour venir en aide et au secours de leurs administrés en difficulté.
       

A. Teta
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...