Régions Centre Actu Centre
 

Médéa : Décès de l’Imam cheikh Benrekia

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.10.17 | 12h00 Réagissez

La ville de Médéa vient de perdre un de ses enfants les plus dignes en la personne de l’imam de la grande mosquée Ennour, le Cheikh Abderrahmane Benrekia dit Dilmi.

Dans la nuit de mercredi dernier, une triste et douloureuse nouvelle s’est répandue et partagée sur toute la Toile des réseaux sociaux annonçant le décès de l’imam, pionnier de la mosquée Ennour, inaugurée par le défunt président Boumediène en juillet 1969. Il s’en est allé à l’âge de 80 ans, après un malaise inattendu, alors qu’il s’apprêtait à accomplir la prière d’El Icha.

Cheikh Dilmi, un homme d’une droiture exemplaire, s’en est allé rejoindre son Seigneur, après une existence bien remplie de bonnes actions, de générosité, de partage et d’humanisme. Le défunt, qui s’est consacré à faire apprendre le livre saint du Coran à des milliers de ses disciples, avait plusieurs qualités…

Aux pauvres enfants qui fréquentaient son école coranique, il procurait le gîte, le couvert, les vêtements et chaussures ainsi que les cahiers et stylos. Son seul souci était de donner à chacun sa chance pour s’instruire dans les justes préceptes de l’islam et les valeurs profondes de cette religion de paix, de bonheur et de progrès.

Son enterrement a été très émouvant et bouleversant et a drainé des foules imaginables voulant lui rendre coûte que coûte un dernier hommage, ce qui a créé un blocus total de la cité durant tout l’après-midi de mercredi dernier en dépit de la forte présence des agents du service d’ordre.

A.Teta
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie