Régions Centre Actu Centre
 

Laghouat : La ministre de l’Environnement interpellée par des investisseurs

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.10.17 | 12h00 Réagissez

 
	Mme Fatima Zohra Zerouati, ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, en visite à Laghouat
Mme Fatima Zohra Zerouati, ministre de l’Environnement et des...

Les jeunes investisseurs se plaignent de la bureaucratie administrative qui entrave le développement de leurs projets.

Mme Fatima Zohra Zerouati, ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, était en visite, dimanche, dans la wilaya de Laghouat. Sa première étape a été l’entreprise Crepower, spécialisée dans le montage des batteries et le recyclage du plomb, implantée dans la zone industrielle de Laghouat, où son responsable n’a pas hésité à dénoncer, en présence de la ministre et du wali, entre autres, les obstacles administratifs qu’il rencontre pour développer son usine, qui est entrée en production en 2012.

«J’avais entamé les procédures quant à la réalisation de ce projet depuis ma sortie de l’université, j’ai fait des mains et des pieds, et avec mes propres moyens, pour que mon projet voie le jour. Malheureusement, je me heurte toujours à des entraves», explique le jeune investisseur. Ce dernier souhaite faire l’extension de son usine et renforcer son effectif (actuellement 50 employés).

«La bureaucratie administrative entrave mes ambitions concernant le développement de mon projet, bien que j’aie fait de nombreuses démarches pour le développement de l’usine, en vain», regrette-t-il. Au centre d’enfouissement technique de Laghouat, un autre jeune investisseur profite de la présence des autorités pour demander une aide afin qu’il puisse développer sa modeste entreprise spécialisée dans le recyclage de cartons.

«J’ai quatre machines de recyclage de cartons et 4 employés, je voudrais une aide pour développer mon projet», demande-t-il. Pour sa part, la ministre a donné des ordres, sur place, au wali de Laghouat, pour aider ces jeunes investisseurs afin qu’ils puissent développer leurs investissements.

Ensuite, la ministre a fait une visite au parc de M’reigha, localisé à l’entrée nord de Laghouat, et qui occupe une superficie de 84 hectares, dont 5 sont réservés à la réalisation d’un parc citadin, effectuant, dans la foulée, une visite au jardin botanique, situé en bordure de la route nationale et qui  s’étend sur une superficie de 24 ha, géré par la Conservation des forêts de Laghouat.

Il s’agit d’une institution à vocation scientifique, destinée, d’une part, à faire découvrir au public le monde des plantes, et particulièrement celles qui poussent dans les régions du Sud, ainsi que leur diversité, et d’autre part, à maintenir la conservation, en l’occurrence, de toute la multitude d’espèces végétales et de palmiers poussant dans le Sud.
 

Taleb Badreddine
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie