Régions Centre Actu Centre
 

Hassi R’mel (Laghouat) : Retard dans l’attribution des logements sociaux et des lots de terrain

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.10.17 | 12h00 Réagissez

 
	Mourad Laghouat
Mourad Laghouat

Les habitants de Hassi R’mel, une commune située de 120 km au sud du chef-lieu de Laghouat, semblent impatients de bénéficier de la distribution des lots de terrain et des logements.

Cette situation les a poussés, récemment, à organiser une série d’actions de protestation devant le siège de la daïra de Hassi R’mel, pour réclamer la distribution pressante des listes des bénéficiaires. Tout en avançant comme argument leur situation précaire qu’ils endurent depuis de longues années, les citoyens mécontents comptent bénéficier de ce quota de logements et lots de terrain.

«Nous demandons la publication de la liste des bénéficiaires. Cela fait des années que j’ai formulé une demande de logement. Nous sommes dans la tourmente», déclare, l’air coléreux, F. Hocine, un des habitants de Hassi R’mel. Les demandeurs de logements exigent une intervention urgente des pouvoirs publics en vue de soulager leur souffrance. «Le chef de daïra nous demande de patienter encore, du fait que les procédures sont en cours. Mais jusqu’à quand ?», s’indigne un autre citoyen.

Où sont les promesses du wali de Laghouat ?

Les demandeurs de logements qui attendent avec impatience l’affichage des listes, réclament leur quota de 900 lots de terrain et 450 logements réservés à la commune pour qu’ils soient distribués dans les plus brefs délais, comme l’a promis le wali de Laghouat. «L’actuelle APC est en fin de mandat et nous craignons fort que le prochain P/APC décide de refaire la liste qui est censée être distribuée», se désole un des habitants de Hassi R’mel.

Les concernés demandent au wali de Laghouat d’être fidèle à ses promesses concernant la distribution des listes. «Ce n’était pas loin, le wali de Laghouat avait déclaré que les logements de Hassi R’mel étaient programmés à la distribution après ceux de la commune de Ksser Hirane…

Au niveau de cette dernière, les promesses ont été tenues, mais à Hassi R’mel, elles ne sont toujours pas exécutées», ajoute notre interlocuteur, Derbali Mourad, un jeune homme handicapé moteur en fauteuil roulant, 34 ans, père de trois filles, allongé sur son fauteuil toute la journée dans son petit local d’accessoires de téléphone, qui est la seule source de sa vie, se trouvant à la cité du 5 Juillet de Hassi R’mel. Il est invalide depuis son enfance, à cause d’une maladie. Il réclame juste son droit au logement.

Un handicapé lance un cri de détresse au wali

«Cela fait plus de 8 ans que j’ai déposé mon dossier pour obtenir mon droit au logement, en vain. A chaque fois les autorités locales me donnent des promesses non tenues», regrette-t-il. Mourad n’a jamais été retenu dans les multiples listes de bénéficiaires de logements sociaux affichées durant les derniers deux mandats d’APC. Malgré sa désastreuse situation sociale et ses déplorables conditions de vie, il est toujours écarté.

«Les autorités locales m’ont promis d’être parmi les bénéficiaires dans la prochaine liste, mais malheureusement son affichage tarde, je crains le comportement maffieux de certains», ajoute-t-il. Il dit qu’il continue son ‘’combat’’ jusqu’à l’obtention de son droit. Mourad lance un cri de détresse au wali de Laghouat. «Toujours c’est la même réponse. Chaque fois que je viens réclamer, les autorités locales me demandent de patienter, j’espère que le wali soit avec les plus nécessiteux et ayants droit», lance-t-il.
 

Taleb Badreddine
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...