Pages hebdo Santé
 

Saïd Haddouche. Directeur général de la compagnie d’assurance L’Algérienne Vie

«Warda est une assurance pour aider les femmes à surmonter la maladie»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.10.17 | 12h00 Réagissez

«Warda est une assurance pour aider les femmes à surmonter la maladie»

Dans le cadre de la célébration d’ Octobre Rose, le Mois mondial de lutte conte le cancer du sein, L’Algérienne Vie, compagnie d’assurance de personnes, une société algéro-koweïtienne créée en 2015, filiale de Cash Assurances, de la Banque nationale d’Algérie, et Gulf Insurance Group, a annoncé la mise à disposition des femmes algériennes d’un contrat d’assurance intitulé Warda pour les accompagner en cas de diagnostic de cette maladie. Saïd Haddouche, le directeur général de L’algérienne vie, revient dans cet entretien qu’il a bien voulu nous accorder sur ce nouveau produit d’assurance Warda, les garanties offertes et ses avantages. La compagnie commercialise également tous les produits liés à la santé, à la prévoyance et à l’assistance. En matière de santé, elle propose une police d'assurance, prévoyance santé groupe qui s’adresse aux personnels des entreprises.

Votre compagnie vient de lancer le produit d’assurance Warda à l’occasion d’Octobre Rose. En quoi consiste ce produit ?

Il s’agit d’un assurance à prime annuelle qui s’adresse aux femmes âgées entre 16 et 60 ans qui leur permet de bénéficier d’un capital forfaitaire allant de 500 000 à 1 million de dinars dans le cas d’un diagnostic d’un cancer du sein. C’est la première fois qu’une telle assurance est lancée sur le marché algérien qui permettra aux femmes de se prendre en charge. L’originalité de cette assurance, c’est qu’elle n’est pas conditionnée par un remboursement. Dès que le diagnostic est posé, la patiente qui a déjà souscrit à cette assurance, munie d’un certificat médical, est immédiatement servie sans conditions préalables de frais.

Quelle est la procédure pour souscrire à l’assurance Warda ?

Cette assurance est disponible dans tous les réseaux de vente conventionnés avec L’Algérienne Vie, à savoir les agences de Cash assurances, les agences de Salama assurances et le réseau de la bancassurance BNA.

Cette assurance sera prochainement disponible dans la gamme des produits paiement en ligne avec la carte CIB. Les agences représentent notre réseau de partenaires et Algérienne Vie se présente comme un assureur qui commercialise ses produits à partir de ce réseau. Les femmes désirant souscrire à cette assurance n’ont qu’à se présenter à ces agences où un formulaire portant deux questions relatives à la santé leur est proposé. Il s’agit donc pour la première question de savoir s’il y a des antécédents de maladies cancéreuses, car dans ce cas l’assurance n’est pas admise.

La deuxième question concerne les antécédents familiaux par rapport aux cancers du sein et de l’ovaire. Dans ces cas, la réponse est positive, mais la tarification lui sera adaptée sur la base d’un questionnaire plus approfondi. Pour tous les autres cas, la personne sera admise à l’assurance Warda moyennant une prime annuelle en fonction de son âge et varie entre 300 à 4500 Da par an. D’ailleurs, nous enregistrons beaucoup de souscriptions depuis le lancement de ce produit le 4 octobre courant.

Quels sont les avantages de l'assurance Warda ?

Ce nouveau produit permet de maintenir le niveau de vie de l’assurée car une fois la maladie est déclarée, l’assurée est soumise par exemple à des arrêts de travail, à la fatigue et à l’apparition de nouveaux besoins (garde des enfants, de placement, etc.). Il s’agit d’un capital payable immédiatement dès que le diagnostic est établi en un seul versement et libre d’utilisation et sans justificatifs des dépenses de santé. C’est un capital cumulable avec les autres remboursements liés aux autres assurances ou à la sécurité sociale.

Comment L'Algérienne Vie intervient dans le processus de soins de vos clientes ?

Je dois signaler, par ailleurs, qu’il y a une période de carence de trois mois à respecter. C'est-à-dire qu'en cas de diagnostic d’un cancer du sein d’une femme assurée dans les trois mois qui suit sa souscription, elle ne peut pas prétendre à ce capital. Au sein de notre entreprise, nous préférons être transparents pour ne pas décevoir nos assurés. Au-delà de trois mois, dès qu’il y a déclaration du diagnostic du cancer du sein certifié par un médecin, la société procède au payement de ce capital à l’assurée pour lui permettre de se prendre en charge.

 

Djamila Kourta
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...