Pages hebdo Santé
 

Visite du DGRSDT à l’université de Annaba

Vers le doctorat en entreprise ?

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.01.18 | 12h00 Réagissez

Le directeur général de la recherche scientifique et du développement technologique a insisté, lors de sa visite à l’université Badji Mokhtar de Annaba (UMBA), sur la nécessité de lancer le doctorat en entreprise.

Cette option salutaire risque de mettre en valeur les travaux des chercheurs pour une recherche appliquée qui réponde directement, aux véritables besoins du marché d’un côté. Elle réussira, d’autre part, à alléger la pression que subissent les établissements universitaires pour répondre aux demandes toujours très nombreuses pour l’accès à ce grade de l’enseignement supérieur.

Profitant de la rencontre organisée ce lundi par l’UMBA entre le DGRSDT et l’ensemble des directeurs de ses laboratoires de recherche, Abdelhafid Aourag invite les centres de recherche existants à l’échelle nationale à s’impliquer dans les activités du comité mixte UBMA-Ferrovial, qui sera mis en place incessamment dans l’optique de créer prochainement l’unité recherche et développement de ladite entreprise.

Par ailleurs et face aux étudiants du département de physique, le DGRSDT a adressé un appel à l’ensemble des enseignants-chercheurs de cette discipline pour enclencher une réflexion sérieuse sur les modalités permettant d’attirer les étudiants les plus intéressants vers cette spécialité. Intervenu dans une conférence intitulée «La physique est elle en crise ?»

A. Aourag constate que «La physique - reine des sciences - intéresse de moins en moins les étudiants, aussi bien en Algérie qu’à l’ échelle internationale», rapporte un communiqué de l’UBMA, ajoutant que «les USA sont le seul pays où la physique a encore une place de choix, et cela est dû au fait que les physiciens ont la possibilité d’être recrutés dans tous les secteurs existants». 

Fort de ce constat, l’intervenant met en relief l’apport, pourtant très important, de la physique dans le développement des différentes interdisciplines actuelles (Les sciences de l’eau, les sciences médicales…). Réuni avec les 95 directeurs de laboratoires de recherche de l’UMBA, le directeur général de la recherche scientifique a expliqué les nouvelles modalités de financement des laboratoires de recherche.

De son côté, le recteur de l’université, Pr Amar Haiahem, a dévoilé le bilan de la visite qui s’est soldée par : La mise en place d’une structure commune pour les analyses  physico-chimiques, avec des équipements lourds qui sera opérationnelle d’ici juin 2018, le lancement  du doctorat en entreprise en septembre 2018, le lancement et le financement par la DGRST d’une grande opération de maintenance des équipements  en panne, ainsi que le financement d’une importante serre mutlichapelle pour les analyses en biologie végétale.
         

F. Z. Foudil
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...