Pages hebdo Santé
 

Dr Ilyes Baghli. Médecin orthomoléculaire, sophrologue et président de la Sanmo

«Toute maladie chronique dégénérative est précédée d'un choc émotionnel»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.01.18 | 12h00 Réagissez

Selon les principes de la médecine nouvelle, toute maladie physique est due à une blessure de l’âme. Dans cet entretien, Dr Ilyes Baghli, médecin orthomoléculaire, sophrologue et président de la Société algérienne de nutrition et de médecine orthomoléculaire (Sanmo), nous donne plus de détails.

Entretien réalisé par
Asma Bersali


Quel rôle joue la situation psychique ou morale sur le développement du cancer ou sur une autre maladie chronique ?

Dr Ryke Geerd Hamer, selon les bases de la médecine nouvelle germanique, cite que tout processus tumoral ou maladie chronique dégénérative fait suite à un choc conflictuel imprévu vécu dans la solitude ! Comme il existe un cheminement vers la maladie, il existe un autre vers la guérison! Il suffit juste d'en prendre conscience pour aller vers celui de la guérison, en décidant de pardonner à celui qui a été source du choc conflictuel imprévu vécu dans la solitude !

Toute maladie chronique dégénérative, dont le cancer, est précédée quelques mois auparavant par un choc émotionnel aigu, grave, imprévu et vécu dans l'isolement. La genèse de la maladie dans ce cas est fonction de la manière dont le ressenti douloureux est perçu avec notion de conflit psychique existant, réactivé par ce choc précédemment cité. Le cheminement vers la guérison devra obligatoirement prendre en considération ce facteur émotionnel.

Comment procéder réellement avec un malade qui n'y croit même pas, ni à sa maladie ni au déclic émotionnel qui l'a déclenché ?

Il ne faut pas oublier que parfois  le patient tire profit socialement et ne désire pas dans son subconscient guérir ! Guérir est la décision de renoncer aux avantages sociaux qu'apporte la maladie puis reconnaître ce choc émotionnel qui en est responsable.  Même un cancer au stade de métastases peut être traité grâce à une prise en charge globale, efficace et sans risque.

Cela nécessite une prise en  charge émotionnelle grâce à la sophrologie, et nutritionnelle, grâce à la médecine  orthomoléculaire, via la prise de mégadoses de vitamine C. Le génie est dans la simplicité ! Comme il existe un cheminement vers la maladie, il existe un autre vers la guérison, il suffit de prendre le chemin inverse de la maladie pour aller vers la guérison ! La santé est une réelle autoroute à double axe. A chacun de choisir son cheminement par une prise de conscience pour un bien-être par le savoir-vivre et le savoir-être.

Peut-on prévenir la survenue d’une maladie, tel le cancer ?

Oui ! Aujourd’hui, la prévention est possible. Le choc survient au niveau profond de l’âme. C’est d’abord au niveau du psychisme, donc de l’âme, que la perturbation survient. Le psychisme n’est pas sur le même plan que l’intellect ou le mental. La prévention, c’est intervenir avant que la maladie ne s’installe. L’entretien qui doit être confronté au scanner cérébral et à l’examen clinique, dans le cas où la maladie est installée, est très spécifique et n’a rien de commun avec un «entretien psychologique» classique.

Asma Bersali
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...