Pages hebdo Santé
 

Congrès arabe d’oncologie : Les avantages de la thérapie ciblée et de l’immunothérapie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 23.04.17 | 12h00 Réagissez


En marge des travaux du 17e Congrès arabe d’oncologie organisé par la Ligue des médecins arabes de lutte contre le cancer, en coordination avec la Société algérienne d`oncologie et la Société algérienne de formation et de recherche en oncologie, qui ont débuté jeudi à Alger en présence de 1500 participants étrangers, dont 250 Arabes, un symposium sur la prise en charge du cancer du rein a été organisé par les laboratoires Pfizer Algérie. Les spécialistes ont souligné que le cancer du rein est une maladie particulièrement résistante au traitement habituel (chimiothérapie et radiothérapie) chez la plupart des patients. La découverte de traitements nouveaux et performants permettent aujourd’hui aux patients d’avoir un meilleure qualité de vie, avec un allongement de la durée de vie.

C’est ce qu’ a expliqué Pr Ghosn Marwan, président du département d’hématologie et d’oncologie de l’université Saint-Joseph de la faculté de médecine de Beyrouth, au Liban, qui a animé ce symposium. Il a expliqué que le traitement médical du cancer du rein en situation métastatique a connu un essor considérable par l’allongement de la survie, passant de quelques mois à plusieurs années, cela suite à la découverte de la thérapie ciblée, des agents ciblant des voies de signalisation moléculaire et de l’immunothérapie. Les spécialistes affirment que ce cancer a été découvert fortuitement lors d’un bilan ou d’une échographie abdominale, le cancer du rein est le troisième cancer urologique après ceux de la prostate et de la vessie. Son incidence est de 2,8 pour 100 000 pour les hommes et 1,6 pour 100 000 pour les femmes en Algérie. La maladie apparaît vers l’âge de 65 ans en moyenne. Elle est rare chez les personnes de moins de 45 ans et se déclare le plus souvent entre 55 et 84 ans. Outre les prédispositions génétiques, le tabac, l’obésité et l’hypertension artérielle sont cités comme facteurs déclenchants de la maladie. 

Djamila Kourta
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...