Pages hebdo Magazine
 

1.Ton chemin, tu trouveras

Winrac, les rues algériennes en un clic

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.01.18 | 12h00 Réagissez

Winrac, application développée par la start-up Labfender, tient en un concept : Mettre fin à l’anarchie dans les appellations des rues en développant des générateurs d’itinéraires.

Le fait est que les rues et les routes ne sont pas bien référencées sur google Map, que les noms  des rues semblent parfois mal signalisés et que les riverains eux-mêmes se perdent entre les anciennes et les nouvelles appellations. La start-up Labfender a conçu une application, sous le nom «Winrac», prenant en compte ces paramètres. Plus important encore, l’application propose une cartographie détaillée des rues algériennes.

«A l’heure actuelle, confie Youcef Khelil, un gérant de Labfender, Winrac ne rapporte pas un centime.  Nous espérons la rentabiliser en proposant nos cartographies aux institutions intéressées».

Pour lui et toute l’équipe de Labfender, qui compte sept personnes, l’optimisme est de mise. «Nous sommes surpris par le côté bienveillant des utilisateurs algériens, qui accueillent très favorablement les nouvelles applications.

Dans deux ou trois ans, ce ne sera probablement pas la même chose. D’ici là, le paiement en ligne sera peut être une réalité et nous aurons un  véritable écosystème de start-up», dit-il. L’esprit d’un start-uppeur, selon Youcef Khelil, tient  en une image : «Lancer une application c’est comme obtenir un diplôme, compare-t-il,  ce n’est que le début de l’histoire, car il est impératif désormais de se lever tôt tous les matins pour faire avancer les choses.

Les belles idées ne suffisent pas.»  Le gérant prend à cœur de veiller d’imprimer à ses applications un côté éthique lié  au respect de la vie privée et de la protection des données des utilisateurs. «Nous ne recueillons pas les données telles que l’âge ou les préférences des utilisateurs, cela ne m’intéresse pas et me déplaît profondément», glisse Khelil.

Son équipe travaille actuellement sur plusieurs chantiers. Deux autres applications devraient bientôt voir le jour : N’sogo, consacrée au covoiturage, et Ghiar, permettant de trouver les pièces de rechange pour les véhicules. Il voit bien le marché numérique algérien, «un gigantesque western» dans lequel tout reste à faire.

Youcef Khelil, DG de Labfender : «Winrac a pour ambition de régler le problème de la signalétique en Algérie»

Winrac permet à son utilisateur de partager des itinéraires avec n’imp orte quelle personne désirant la rejoindre, et cela sans se soucier des adresses et des noms des rues, qui ne sont pas correctement signalisées en Algérie.

De plus, la personne qui reçoit le lien Winrac n’a pas besoin d’avoir l’application (il lui suffit d’être connecté). Winrac se veut un outil complémentaire aux applications comme Google Maps ou Waze, car 70% des rues et adresses algériennes n’y sont pas mentionnées.

De plus, l’utilisation de ces outils nécessite un niveau de maîtrise trop complexe pour l’utilisateur lambda. Bref, l’application Winrac a pour ambition de régler le problème de la signalétique en Algérie. Le projet est né d’un constat que j’ai eu lors de mon retour en Algérie, à cause des problèmes de signalétique évidents. J’ai donc eu énormément de difficultés à pouvoir me déplacer. Il faut savoir qu’actuellement plus de 80 000 rues n’ont toujours pas de noms officiels.

En plus de cette contrainte, il y a une confusion entre les noms actuels et les noms coloniaux. Il faut dire néanmoins que Winrac n’est pas une source de revenus pour notre entreprise, mais nous sommes dans une logique d’amélioration et de perfectionnement de notre savoir-faire en matière de géolocalisation, ce qui nous permettra de vendre notre technologie et de mettre en place des partenariats avec les institutions publiques et privées qui ressentent le besoin d’un tel service.

Les Algériens sont passionnés par les nouvelles technologies, (on reviendra chercher son smartphone à la maison si on l’a oublié, mais pas forcément ses papiers).

Autre point important : ce qui saute aux yeux, c’est la bienveillance des utilisateurs algériens. C’est  un marché en plein essor où tout reste à faire… ».
 

Amel Blidi
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...