Pages hebdo Magazine
 

Camp de jeunes de Aïn Seynour

Un lieu de villégiature par excellence

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.07.17 | 12h00 Réagissez

D’une capacité de 100 lits, avec une possibilité de recevoir un nombre plus important grâce à un espace pour chapiteaux prévu pour les rendez- vous majeurs et autres activités pour jeunes, le camp de jeunes Aïn-Seynour, situé à moins de 7 kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Souk-Ahras, est présenté comme un lieu de villégiature par excellence.

C’est surtout dans le cadre des échanges culturels et artistiques que ce lieu est mis à la disposition des entités organisatrices. Les enfants du Grand Sud y sont accueillis chaque année dans le cadre des jumelages et des activités culturelles, durant lesquelles des militants du mouvement associatif sont associés. Cette structrure, qui relève de la gestion administrative de l’ODEJ (Office des établissements de jeunes), tient compte, selon son directreur, en l’occurrence Azzedine Djoued, du rôle de ce camp dans le rapprochement des jeunes tant prôné par les responsables du secteur de la jeunesse et des sports à tous les niveaux.

«Ce lieu où l’on reçoit, toutes saisons comprises, des jeunes des quatre coins du pays, est conçu comme un lieu de détente pour un grand nombre de nos visiteurs, dont ceux des wilayas de l’intérieur du pays. Nous sommes dans un site forestier d’une beauté exceptionnelle et la côte est à une heure de route», a-t-il déclaré à El Watan.

Un prix symbolique, destiné surtout à l’entretien des lieux, l’hygiène, la restauration et le renforcement des commodités déjà existantes, en plus des programmes d’animation, est demandé aux jeunes, qui reconnaissent eux-mêmes la bonne gestion des lieux. B.Karim, le régisseur du camp, a expliqué par les chiffres les efforts de l’ODEJ dans le maintien d’un équilibre financier salutaire pour l’accueil dans les meilleures conditions des hôtes de Souk Ahras parmi ces jeunes en quête de détente et d’évasion.

Un cadre de la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Souk Ahras, résume dans les propos suivants l’importance de la genéralisation de telles structures pour les jeunes.  «Doter nos wilayas de ces camps est en soi une performance, parce que nous sommes convaincus que leur transformation en pôle d’attraction se fera, bon an mal an, avec le concours de nos partenaires dans les autres wilayas, avec comme objectifs majeurs l’épanouissement de nos enfants et le rapprochement entre vacanciers d’horizons différents», a-t-il indiqué.
                                       
 

Abderrahmane Djafri
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie