Pages hebdo Magazine
 

Tipasa : Un projet de création de zones d’activités récréatives dans les barrages

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.12.17 | 12h00 Réagissez

Lors de la visite de travail effectuée dans la wilaya de Tipasa, lundi dernier, les responsables de l’ANBT (Agence nationale des barrages et transferts)  ont révélé un projet de création de zones d’activité récréatives au niveau des barrages algériens.

Les aménagements qui devront être installés au sein des barrages permettront la création de zones de détente, des espaces de camping pour la détente et la pêche, construction des chalets mobile homes conçus en harmonie avec la nature, des jetées, des piscines, le kayak, le canoë, la planche à voile, des plages artificielles, des espaces réservés aux activités aquatiques, des circuits de catering, des aires pour la pratique du mini-golf, des aires de jeux pour les enfants, une piétonnière pour pratiquer le running et la marche.

Le barrage de Boukourdane (Sidi Amar) est le site le plus indiqué  répondant à la mise en place de cet ambitieux projet touristique, car il dispose d’une surface de parking pour véhicules de 85000 m2, tandis que celle où seront érigés les équipements, qui composent les zones d’activité récréatives, s’étale sur 62000 m2.

A l’issue de l’exposé sur ce projet touristique qui constitue une plus- value pour le barrage, Necib Hocine, ministre des Ressources en eau, a exigé des initiateurs de ces activités récréatives de mettre en avant dans leurs exigences la préservation de la ressource du barrage (eau) et la préservation de l’environnement. «Le cahier des charges sera très sévère et intransigeant.

D'ailleurs, une réunion aura lieu dimanche prochain, qui regroupera les ministères impliqués directement dans ces activités, notamment ceux du Tourisme, la Jeunesse et les Sports, l’Environnement notamment, afin d’élaborer un cahier des charges avant d‘autoriser l’investissement dans les barrages», conclut Hocine Necib. La wilaya de Tipasa se chargera de sélectionner les investisseurs sérieux.

La rigueur sera de mise, afin de protéger les barrages d’une pollution au pluriel, qui risque de porter atteinte non seulement à l’environnement, mais également à la santé des populations. En outre, compte tenu des noyades importantes enregistrées au niveau des barrages, le ministre des Ressources en eau a rappelé aux responsables de l’ANBT à ne pas omettre de prévoir la présence des moyens humains et matériels pour rendre plus efficace le dispositif de la Protection civile autour du plan d’eau, et assurer la sécurité des citoyens.  

M'hamed Houaoura
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie