Pages hebdo Magazine
 

Protection des biens culturels

Récupération de 331 pièces archéologiques et découverte de 7 nouveaux sites

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 31.07.17 | 12h00 Réagissez

Durant le premier semestre de l’année 2017, 33 affaires ayant trait à des atteintes contre les biens culturels algériens ont été traitées par les unités de la Gendarmerie nationale à travers tout le territoire.

Selon le bilan officiel de ce corps constitué, ces affaires ont conduit à l’arrestation de 40 personnes et la récupération de 331 pièces archéologiques de différentes époques historiques, notamment romaine, almohade, ottomane et aghlabide. «46% de ces affaires concernent les fouilles illégales, la vente illicite et la contrebande de pièces archéologiques», précise la même source.

Dans ce cadre, les unités de la Gendarmerie nationale ont participé à la découverte de sept sites archéologiques répartis dans six wilayas, dont deux à Sétif, et un dans chacune des régions : Mila, El Tarf, Khenchela, Tébessa et Médéa. Concernant la répartition géographique, le nombre des affaires traitées a été enregistré dans la région est du pays (Khenchela, Sétif, Tébessa, El Tarf, Batna et Bordj Bou Arréridj), avec 17 affaires, soit un taux de 52%, suivie par la région Centre avec un taux de 27%, soit neuf affaires traitées à travers les wilayas de Tipasa, Blida, Médéa et M'sila, et la région Ouest avec sept affaires constatées dans la wilaya de Tlemcen, soit un taux de 21%, détaille le bilan. Les numismatiques (pièces de monnaie et médailles antiques) représentent les biens culturels les plus prisés par les trafiquants avec un taux de 67% des objets saisis, en raison de la facilité avec laquelle ils peuvent être transportés, dissimulés et écoulés sur le marché. La plus grande saisie a été réalisée dans la wilaya d’El Tarf (86 pièces), suivie par les wilayas de Mila (67 pièces), Tlemcen (34) et Souk Ahras (15). La plus importante saisie en la matière a été effectuée à la wilaya de Chlef, où 10 pièces de monnaie en or, d’une valeur inestimable, datant de la période  aghlabide ont été saisies.  
 

Gaidi Mohamed Faouzi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie