Pages hebdo Magazine
 

Le Schéma directeur d’aménagement touristique de la wilaya d’Illizi adopté

Objectif : revivifier la destination Tassili N’ajjer

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.07.17 | 12h00 Réagissez

Les membres de l’Assemblée populaire de la wilaya (APW) d’Illizi viennent d’adopter le Schéma directeur d’aménagement touristique (SDAT), qui vise à construire une vision cohérente et globale permettant la promotion et la valorisation de la destination Illizi à l’horizon 2030.

En fait, il s’agit d’un minutieux travail de terrain qui a permis de faire un audit touristique détaillé en analysant l’offre et la demande touristique, ainsi que la fréquentation, et de mettre en exergue le patrimoine touristique naturel et culturel unique et authentique du Tassili. La stratégie proposée a pour but essentiel de consolider l’économie locale, de créer de la richesse et de la valeur ajoutée à travers un tourisme durable, tout en développant la communication et le marketing touristique.

Ce Schéma est basé sur quatre axes majeurs, à savoir : la réorganisation de l’activité touristique dans le cadre de la nouvelle gouvernance ; la fixation de règles d’aménagement en fonction des niveaux de capacité de charges écologiques et démographiques ; le management de la politique touristique et la participation active du citoyen au fait touristique.

Le SDAT propose la création d’une commission de wilaya pour le développement touristique afin d’assurer une implication entre les différentes parties prenantes (investisseurs, porteurs de projets, collectivités locales, etc.), d’une part, et l’adoption de nouvelles formes de partenariat, telles que le partenariat public-privé (PPP), d’autre part. La mise en œuvre du SDAT d’Illizi se chargera de donner des réponses à un ensemble d’enjeux et de problématiques majeurs identifiés pour passer vers une vraie économie touristique.

En effet, en vertu de sa position frontalière, la destination Tassili N’Ajjers reste très sensible et très vulnérable aux aléas de sécurité et l’enjeu de sécurité reste le principal facteur influençant d’une façon directe le nombre de touristes qui visitent la région. L’autre enjeu est celui de créer les conditions idoines pour une meilleure répartition des flux touristiques à travers l’ensemble des circuits des régions enclavées et éloignées afin de maximiser l’impact économique de la population locale de ces territoires.

C’est également l’enjeu de l’intégration des activités touristiques dans les systèmes locaux afin de diversifier et créer un produit touristique compétitif par rapport aux autres destinations (Tunisie, Maroc, Egypte, etc.) surtout lorsqu’on sait que la région possède un savoir-faire artisanal ancestral à forte valeur ajoutée, mais non valorisé convenablement.

Il est utile de rappeler, enfin, que le Schéma directeur d’aménagement touristique (SDAT) est une composante importante du Schéma national d’aménagement du territoire (SNAT), qui a pour but le développement économique de l’Algérie dans le respect de l’équité sociale et du développement durable.

Bouda Brahim
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie