Pages hebdo Magazine
 

Mawlid Ennabaoui : plaidoyer pour un classement du rituel festif de Beni Abbès

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 30.11.17 | 12h00 Réagissez


Le classement au registre du patrimoine national immatériel de la fête traditionnelle du Mawlid Ennabaoui de Beni Abbes (Béchar) est nécessaire pour la pérennisation de cette tradition religieuse et culturelle à laquelle prennent part annuellement des milliers de fidèles de différentes régions du pays, estiment des associations locales. Cette fête, qui enregistre diverses festivités religieuses et culturelles depuis plus de dix siècles et qui sera célébrée cette année le 1er décembre, comme à l’accoutumée à la place des Martyrs, est connue localement sous l’appellation de «Masria». D’ores et déjà, les préparatifs pour le déroulement de cette fête ont été bouclés, avec la contribution des autorités locales, où un riche programme d’activités religieuses, culturelles, sociales et sportives, marque cette tradition. Cette fête est traditionnellement clôturée par le rituel de la Fezaa, cérémonie durant laquelle des centaines de membres de troupes de «baroud» des différentes localités de cette wilaya déléguée (240 km au sud de Béchar) et celles de différentes localités du Sud-Ouest animent des spectacles de rue après la prière de l’asr, en se donnant la réplique en danse et baroud, dont le plus spectaculaire est celui de la place des Martyrs, prévu demain.

 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie