Pages hebdo Magazine
 

Le rap pour questionner le malaise

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.10.17 | 12h00 Réagissez


«Alger la blanche est devenue noire de misère… Viens que je te raconte… les blessures que porte mon cœur… L’enfant d’El Bahdja a un problème… L’enfant d’El Bahdja a été oublié par les jours». C’est dans le rap, genre musical rebelle par excellence, que quelques jeunes ont pris les positions les plus audacieuses et les plus courageuses. Dans ses textes, le groupe Intik trempait la plume dans la plaie, interrogeant sans ambages : «Qui a tué Krim Belkacem ?… qui a tué Benyahia ?… Qui a compris l’histoire d’Annaba et de Bentalha ?… qui a tué Kasdi Merbah ?»

Les Hamma boys iront plus loin, mettant à nu les dépassements policiers durant la «guerre civile». «Mon frère, il n’y a que les zawalya qui meurent… comme il est dur de mourir égorgé… cela s’est passé à Bentalha et Bachdjerrah… L’affaire est encore emmêlée… Qui se joue de toi et de moi ?» «L’individu, conscient de la place qu’il occupe dans la société, doit jouer le rôle d’un acteur qui lutte pour garder son libre arbitre, son authenticité face au pouvoir et au monde du marché», décortique Hadj Miliani, chercheur au Crasc dans une étude dédiée au phénomène. Et Belkacem Boumedini, universitaire, d’ajouter : «Le militantisme des rappeurs ne se limite à la dénonciation et à l’opposition aux symboles du pouvoir, ces derniers se positionnent comme défenseurs des droits des jeunes. Par des mots comme hna (nous), ana (moi, je), les rappeurs s’attaquent ouvertement aux huma (eux, ils), n’tuma (vous).» Les groupes Micro Brise le Silence, Intik ou Hamma développent une dimension politique dans leur flow, abordant les questionnements d’une jeunesse consciente et avide de
liberté.
 

Amel Blidi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...