Pages hebdo Magazine
 

4. Les tracasseries ,tu les relégueras

Freehali, carrefour des freelance

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 18.01.18 | 12h00 Réagissez

Lancée par trois informaticiens fraîchement diplômés, Freehali est une plateforme d e services de freelances algériens qui permet aux  entrepreneurs et aux agences de se faire aider tout en faisant des économies. Et cela, en leur donnant le pouvoir de choisir et de négocier avec plusieurs freelances simultanément, gratuitement, et sans engagement.

Benblidia Mohamed Walid – Cofondateur et gérant de Freehali : «En Algérie, plus il y  a de problèmes, plus il y a d'opportunités»
         
Freehali est une plateforme web qui permet de connecter des entrepreneurs qui ont des besoins spécifiques, avec des freelances Algériens, pour les aider à accomplir leurs besoins.

Exemple : si vous êtes agence de voyage, et que vous souhaitez créer un site web pour afficher vos services, et avoir plus de visibilité sur la toile, vous pouvez vous rendre sur Freehali.com, et poster votre besoin de la sorte “J'ai besoin d'un site web pour ma nouvelle agence ! " Vous avez la possibilité de spécifier votre budget pour la prestation, ainsi que le délai de réalisation souhaité, puis vous appuyez sur le bouton "FREEHALI”.C'est là où la magie de Freehali s'opère.

Plusieurs développeurs de site web vous envoient leurs propositions, et vous n'avez plus qu'à choisir la meilleure offre ! En plus de vous permettre de vous connecter aux meilleures compétences algériennes en freelance, Freehali se veut une plateforme de confiance, où on garantit que le freelance soit rémunéré pour sa prestation, et que le client soit satisfait du résultat.

Une solution donc au problème de méfiance que rencontraient les clients et les freelances au paravent. Le projet est né suite à un besoin récent. En 2014 je voulais lancer un blog de développement personnel pour partager les idées que j'apprenais des livres que je lisais. Mais très vite, je me suis rendu compte qu'il me fallait de l'aide.

Un rédacteur pour rédiger les articles, un graphiste, un gestionnaire pour la page Facebook… etc, et j'ai du laisser tomber par manque de temps et de compétence. Freehali est donc destiné à tous ceux qui ont des besoins, et souhaitent se faire aider, sans forcément avoir le budget de recruter d'une manière permanente du personnel (les nouveaux entrepreneurs, les Startups, les TPE, les agences de communication qui veulent sous-traiter …etc.). 

Je pense qu'un réel marché existe en Algérie. Nous remarquons un fort engouement pour tout ce qui est TIC ces derniers temps (avec l'apparition de plusieurs nouvelles Startups). Notamment exprimé par la jeunesse Algérienne.

Le paiement en ligne existe déjà théoriquement, mais pour être adopté comme un moyen de paiement pour les Startupeurs, c'est une autre paire de manche. Certaines banques exigent un abonnement de 500.000 DA annueet+ une commission sur chaque transaction... Un prix qui décourage plus d'un...Le fait est néanmoins que le marché algérien présente de nombreux avantages.

Comme on dit, plus il y'a de problèmes, et plus y'a d'opportunité pour les résoudre et d'apporter de la valeur. Aussi, une très forte jeunesse technophiles et assoiffée de nouveautés, très peu de concurrence encore, et une facilité d'engager avec le public Algérien qui est très “connecté”.  La clé de la réussite repose sur la patience. Le marché Algérien est très complexe. On ne peut pas prendre un concept qui marche aux USA et espérer le reproduire tel qui l'est ici. Il faut continuellement tester de nouvelles choses, voir le feedback de son public, et réajuster toujours. Pour éventuellement, “cracker” le code de la réussite.

Amel Blidi
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...