Pages hebdo Magazine
 

Wilaya de Tizi Ouzou

Campagne de sensibilisation sur l’écologie et le civisme sur les plages

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 03.08.17 | 12h00 Réagissez

Une campagne d’information et de  sensibilisation sur les multiples formes de violence, la pollution de l’environnement, la drogue et la criminalité a été lancée mardi par l’association sociale Femme active au niveau des plages de Tigzirt et  d’Azeffoun.

Le coup d’envoi de la manifestation, qui s’étalera jusqu’au 14 août, a été donné à partir des plages autorisées à la baignade de la ville de Tigzirt, où des animateurs de la campagne ont approché les familles  présentes sur place et leur ont expliqué les dangers des différents fléaux  sociaux et la menace qu’ils représentent, a indiqué Djouher Hachemi, présidente de l’association. Au niveau du port de plaisance de la même localité, ce sont des projections d’émissions, de documentaires portant sur les phénomènes ciblés qui ont été programmés dans l’après-midi de cette première journée. Des équipes mobilisées dans le cadre de cette manifestation élargiront leurs activités à partir de jeudi à la plage d’Azeffoun, où seront également  touchés les différentes plages et le port qui accueillent des milliers d’estivants durant cette période. Le but de cette initiative, selon la présidente de l’association, est d’actualiser l’esprit de vigilance, de sagesse et de civisme chez les familles algériennes, qui devront contribuer à l’épanouissement de la  société à travers la généralisation des bonnes pratiques et la lutte commune contre les différentes formes de délinquance et de dérive.

Considérant que la femme est le premier maillon de la cellule familiale, l’association fera d’elle l’acteur et la cible principale de tout le  travail qui sera fait pendant deux semaines à travers les deux villes  côtières, a-t-elle précisé. «Cette activité s’inscrit dans la continuité du programme que nous avons  entamé depuis 2012 dans le cadre de la lutte contre les fléaux sociaux, notamment la violence à l’égard des femmes et des enfants, la drogue en  milieu scolaire et la criminalité», a-t-elle souligné. «Pendant l’année scolaire, nous avons sillonné plusieurs établissements de  l’enseignement moyen et secondaire, ensuite les placettes publiques du chef-  lieu de la wilaya durant le mois de Ramadhan pour passer aux plages à  l’occasion de la saison estivale», a rappelé Djouher Hachemi.

APS
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie