Pages hebdo Magazine
 

Rahmouni Mustapha. Responsable administratif de cette discipline en Algérie

Arts martiaux : connaissez-vous le giao long vo dao ?

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.01.17 | 10h00 Réagissez

Chebli (wilaya de Blida) a abrité, récemment, au complexe sportif de proximité (CSP), un stage national technique autour d’un art martial peu connu en Algérie, le Gia Long Vo Dao, une sorte de synthèse des différents types du kung-fu vietnamien, à savoir le kung-fu des moines bouddhistes, l’école Toy Son Shao Lin, l’école style de singe et l’école du kung-fu du sourcil blanc. Des sportifs de cinq wilayas ont participé à ce stage : Alger, Blida, Boumerdès, Saïda et Biskra (les seules régions où ce sport existe) avec 240 athlètes âgés de plus de 12 ans.

- Le Giao Long Vo Dao est un sport peu connu en Algérie par rapport au karaté, par exemple. Pourquoi ?

Oui, ce sport est récent. Il a été fondé en 2011 seulement par un Maître vietnamien, Hian An Hai. Actuellement, les pays qui pratiquent ce sport sont : le Vietnam, l’Algérie, le Maroc, la Tunisie l’Italie, les USA, la France, le Pérou, les Emirats et la Colombie. Prochainement, il y aura la Palestine, l’Egypte et le Soudan.

- Comment ce sport s'est-il implanté en Algérie ?

Le professeur Benhammadi Hichem, un Marocain, est le seul responsable technique habilité à lancer cette discipline en Afrique et dans le monde arabe. Il est au niveau 5 «Ceinture Blanche », l’équivalent du 8e dan dans arts martiaux japonais. En Algérie, ce sport est né le 22 janvier 2013. Ses fondateurs en Algérie sont les entraîneurs techniques qui ont organisé ce stage à Chebli. Ils font de l’excellent travail.

- Qu’est-ce que le giao long vo dao a de particulier ?

Il réunit, à lui seul, au moins quatre autres types de kung-fu vietnamien. Il se distingue par ses techniques propres, la possibilité d’utiliser des armes, self défense, force intérieure et des séries de mouvements par sa technique spécifique de combat.

- Quelle est la tranche d’âge concernée par ce sport ?

Le giao long vo dao convient à toutes les catégories d’âge.

- Pourquoi avez-vous organisé ce stage ?

D’abord, pour montrer cette pratique aux jeunes qui ne la connaissent pas, ensuite pour les initiés (nous avons plus de 1200 licences dans les cinq wilayas, dont 800 pour Alger), c’est de la formation et, enfin, pour lancer cette discipline à travers le pays.

 

Mohammed Rahmani
 
 
Votre réaction
 
El watan a décidé de suspendre provisoirement l’espace réservé aux réactions des lecteurs, en raison de la multiplication de commentaires extrémistes, racistes et insultants.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

El Watan Etudiant

Indépendance Algérie

 

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie