Pages hebdo Histoire
 

Mustapha Bouhired

Un martyr hors du commun

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.03.17 | 12h00 Réagissez


Ayant conscience que l’heure de « la déflagration » était proche, Sans hésitation, Mustapha Bouhired a pris les devants dès les premières heures de la révolution, en prenant le risque de monter un atelier de fabrication de bombes au dessus de la chambre de ses propres enfants au domicile situé Rue de la Grenade à la Casbah.

C’est dans cette même rue qu’il a été tué par les balles de l’ennemi le 14 mars 1957.
Contraint de rejoindre les maquis précipitamment afin d’échapper aux mailles du filet dressé par les militaires français autour d’Alger, malheureusement avec la « bleuite » qui sévissait à l’époque, il a été appréhendé et torturé sans qu’il n’ai eu la possibilité de s’expliquer, il ne dût son salut qu’à l’intervention de l’un des frères KOUAR du MOULOUDIA d’Alger dont l’apparition opportune mit fin au mauvais traitement.

Et ce n’est qu’une fois abattu lâchement par les paras que son beau père Mr. LARBI HATTALI ainsi que son frère OMAR BOUHIRE, ont découvert à la morgue, l’horreur des séquelles de la torture subie par le Chahid dans les maquis.

En effet Mr. LARBI HATTALI et son frère Omar ont constatés des traces de brulûres dans aux plantes des pieds et ongles des orteils arrachés ! Sa fille HOURIA qui avait 4 ans à l’époque des faits entend mener des recherches, afin de réhabiliter la vérité autour de ces faits dégradants. Il est à noter que lors de la cérémonie de commémoration de sa mort le Samedi 18 mars 2017  aussi bien au niveau du cimetière des Chouhada à Chrarba qu’au siège de l’association, une foule nombreuse était présente sur les lieux où plusieurs figures du nationalisme algérois ont pu témoigner de leur sympathie à la famille du défunt et  éclairer les  participants à la cérémonie sur les faits d’armes de si Mustapha. Que Dieu l’accueille en son Vaste Paradis lui et tous les martyrs qui ont sacrifiés leur vie pour que vive l’Algérie, pays des braves par excellence.   
Les Moudjahidines et les Compagnons de lutte du Chahid à la Casbah
 

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Vidéo

Constantine : Hommage à Amira Merabet

Constantine : Hommage à Amira Merabet
Chroniques
Point zéro Repères éco

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie